tardy

A lire : Les dix derniers jours, de Jean-Claude Lamoureux

10derniersjoursEté 1914 : dans les dix jours qui précédèrent le déclenchement du premier conflit mondial, le mouvement ouvrier perdit la bataille de l’internationalisme et de l’antimilitarisme et se convertit dans une large mesure, bon gré mal gré, aux nécessités belliqueuses du moment. Mais cet apparent retournement idéologique en était-il vraiment un ? C’est à cette question que tente de répondre Jean-Claude Lamoureux dans ce livre, au travers de l’analyse de documents d’archives, des articles du Vorwärtz aux discours de Jean Jaurès, entre Paris, Berlin et Bruxelles.

Relatant au jour le jour le déroulé des événements, il nous offre un panorama unique de cette semaine et demie décisive au travers du regard de ceux qui l’ont vécue, d’antichambres gouvernementales en réunions syndicales, et nous montre par quels mécanismes en très peu de temps, la mobilisation anti-guerre cède le pas à la mobilisation tout court. Si la répression a joué un rôle dans cette défaite idéologique du mouvement ouvrier, il ne faut pas non plus négliger pour la comprendre de prendre en compte d’autres facteurs comme le poids des nationalismes dans les sociétés des futurs pays belligérants – y compris au sein de la classe ouvrière – ou la frilosité et les compromissions de certains dirigeants socialistes et syndicalistes – qui avaient depuis déjà plusieurs années entamé un tournant réformiste – face à la nécessité d’une action forte pour empêcher la guerre.

A l’heure où se célèbre le bien triste anniversaire des cent ans de la première guerre mondiale, cet ouvrage d’histoire sociale fait partie de ceux qui sont salutaires, car s’il est toujours difficile de tirer des leçons du passé sans tomber dans le cliché ou l’anachronisme, l’histoire qu’il raconte devrait nous inciter à nous interroger sur la force de nos convictions en période de crise.

Jean-Claude Lamoureux est venu présenter son livre dans l’émission L’Actualité des Luttes sur l’antenne de Fréquence Paris Plurielle le 28 octobre dernier :

Il sera également présent demain samedi 8 novembre dans les locaux de la CNT à Paris dans le cadre d’une journée consacrée à l’antipatriotisme et l’antimilitarisme en août 1914.


Jean-Claude Lamoureux, Les 10 derniers jours : 26 juillet – 4 août 1914 (Paris, Berlin, Bruxelles) – Du refus de la guerre à l’exaltation patriotique, Editions Les Nuits Rouges, 2013.


Illustration de une extraite de l’album Putain de Guerre ! de Jacques Tardi et Jean-Pierre Verney, Editions Casterman, 2008-2009 (2014).

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page