Les fausses excuses d’Etienne Chouard

Il y a deux jours, Etienne Chouard a retiré le lien vers Egalité et Réconciliation de son blog. Cependant, contrairement à ce qu’il semble croire avec ses amis, ce n’est pas ce seul lien qui pose problème chez lui, mais tous les autres (vers Eustace Mullins, François Asselineau, Jacques Cheminade, Thierry Meyssan, etc.), ses « débats » avec Yvan Blot ou Laurent Louis entre autres et tout un ensemble de ses déclarations, y compris dans ce texte-même aux fortes connotations antisémites (comme nous le précise un lecteur: « Dans son texte, le sionisme n’est pas une réaction à l’antisémitisme européen, mais est décrit comme « le racisme premier », auquel l’antisémitisme serait une réaction. Le sionisme n’est pas non plus l’idéologie visant à la conquête, à l’exercice d’une souveraineté étatique juive séparée en Palestine et à sa justification doctrinale, mais « une idéologie de conquête en France et aux Etats-Unis » . ») D’ailleurs, dans ce prétendu Mea Culpa, Chouard écrit : « Désormais, je ferai le filtre, en évoquant moi-même les auteurs que je trouve utiles » . Outre qu’il faisait déjà lui-même le filtre en choisissant de promouvoir Soral, on trouve parmi la liste d’auteurs qu’il entend ainsi filtrer comme « utiles » Jacob Cohen et Gilad Atzmon, eux-mêmes édités par… KontreKulture, la maison d’édition d’Alain Soral ! Au sujet de cette prétendue confession, on peut lire l’article intéressant de Pierrick Le Feuvre, signataire de l’appel du M6R pour une 6e République et animateur de la page Facebook Les Rétrovirus qui, s’il hésitait encore il y a quelques jours sur la conduite à tenir vis-à-vis d’Etienne Chouard et de ses idées, trouve aujourd’hui avec cette dernière déclaration que « la messe est dite ».

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page