Comment justifier l’hommage rendu à Nicolas Sarkozy par Jean-Luc Mélenchon ?

Tout le monde aura remarqué la dernière sortie de Jean-Luc Mélenchon sur Nicolas Sarkozy, le 2 décembre sur BFM TV : « C’est un homme qui a assumé une ligne de droite, qui maintenant en matière sociale paraît plus modéré que François Hollande […]. Donc oui, pour le débat a va être une bonne chose de voir quelqu’un qui a une cohérence intellectuelle. […] La vie politique gagne à avoir des protagonistes de haut niveau, croyant en ce qu’ils disent […]. Il vaut mieux ça que des mollassons et des ectoplasmes dont on ne sait pas ce qu’ils pensent […]. » Des propos étonnament indulgents avec l’ex-Président, surtout lorsqu’on se souvient de ce que ce dernier a déclaré la veille à l’émission « Mots croisés » de France 2 : « Je me demande encore comment il peut se trouver un journaliste pour parler du Front national comme de l’extrême droite ? Elle (sic) a le programme économique de Monsieur Mélenchon. Ca lui plaît l’extrême gauche. Donc je dis à nos électeurs : si vous voulez le programme de Jean-Luc Mélenchon, votez pour le Front national. » Interrogé par @rrêt sur Images, Alexis Corbière a eu bien du mal à justifier les propos du leader du PG après la sortie insultante de Sarkozy, affirmant qu’il s’agissait de dire que le PG/FdG préférait un adversaire clairement marqué à droite que des gens se disant de gauche en appliquant une politique de droite, mais refusant de reconnaître que les propos de Jean-Luc Mélenchon allaient bien au-delà de ce seul cadre. Rendre hommage à des personnalités de droite deviendrait-il une habitude chez Mélenchon ?

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page