Gabriel Rabhi nous confirme sa sympathie pour Alain Soral, Dieudonné et Marine Le Pen

Gabriel Rabhi nous indique par courriel n’avoir aucune critique à formuler à l’encontre de notre article le concernant, mais insiste pour que nous mettions un lien vers le film qui l’a fait connaître et que nous précisions qu’à 1 heure et 51 minutes il prend pour illustrer son propos Soral, Dieudonné, le Pen, etc. En effet, à 1h51 de son film « Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ? », Gabriel Rabhi dénonce le discours des « grands médias », qui traiteraient de « racistes, fascistes, antisémites, négationnistes, xénophobes et conspirationnistes ceux qui analysent les faits, critiquent le système et tentent d’en exposer les fondements », parmi lesquels Hugo Chavez, le soldat américain Chelsea Manning ou le lanceur d’alerte néo-conservateur Edward Snowden, mais aussi et surtout Eric Zemmour, Alain Soral, Michel Collon, Dieudonné, Marion Sigaut, Mahmoud Ahmadinejad, Jean-Marie Bigard, Marine Le Pen et Robert Faurisson. Nous le remercions pour ces précisions qui en effet, comme il le laisse entendre, apportent de l’eau à notre moulin.
Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page