Strasbourg : portrait des deux fachos anti-Monsanto

On en sait plus sur les militants d’extrême droite qui sont intervenus samedi sur la manifestation contre Monsanto à Strasbourg. Le chef de la bande, Jimmy Tomasella, se définit lui-même comme un vegan, catholique traditionaliste et membre d’Egalité et Réconciliation. Sous le pseudonyme de Jimmy Virtus, il affiche également des convictions monarchistes, et vend des jus de fruits sous la dénomination de Virtus (entreprise basée à Mulhouse), suivant des préceptes inspirés de Thierry Casasnovas. Il vend aussi sur Facebook les t-shirts arborant le logo du Cercle Proudhon que lui et ses comparses portaient à la manifestation. Il publie enfin de nombreuses vidéos dans lesquelles il fait part de ses pensées. Par exemple, dans « La remigration par l’introspection » (sic) il en appelle à la « virilité » et à la « fierté raciale » des « Français de souche » et cite Serge Ayoub. Dans une autre vidéo intitulée « Pourquoi les Français se convertissent à l’islam ? », il cite Monseigneur Lefebvre et dénonce la « juiverie mondialiste » et le « militantisme laïcard » ainsi que l’islam comme « outil de la judéo-maçonnerie » (ce qui ne l’empêche pourtant pas de faire la promotion de Fils de France). Quant au au judaïsme, ses valeurs seraient selon lui à rejeter car « antinomiques » avec celles du christianisme et parler de « valeurs judéo-chrétiennes » relèverait donc d’une « imposture ». Pour le justifier, il mobilise même la vieille thèse antisémite chrétienne selon laquelle les Juifs seraient responsables de la crucifixion de Jésus Christ… Son comparse Arnaud Blondé ne vaut gère mieux : il affiche en photo de couverture de son compte Facebook une image de soutien au négationniste Vincent Reynouard. Par ailleurs, tous deux étaient accompagnés sur la manifestation contre Monsanto par la webTV Alsa Sondage, qui depuis un certain temps déjà assure la promotion de Jimmy Tomasella et de son véganisme et qui a depuis tourné une nouvelle vidéo pour dédouaner les deux militants d’extrême droite de tout fascisme et condamner l’action des militants du NPA et des antifascistes. A noter que le « journaliste » d’Alsa Sondage est le seul du groupe a avoir reconnu tout sourire face à la caméra de Tanaris News qui a filmé l’altercation avoir pris part à la Manif pour Tous. Rappelons que suite à cette opération, Jimmy Tomasella et ses amis ont reçu le soutien d’Egalité et Réconciliation, de Quenel + et, via Facebook, de Vincent Vauclin.

Tomasella_er2015-05-26_tomasella_cercleproudhon2015-05-26_Virtus_négationnisme

 

 

Jimmy Tomasella chez E&R, les t-shirts « Cercle Proudhon », propagande dieudonniste sur la page de Virtus. (Cliquer pour agrandir)

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page