Concours de dessins négationnistes en Iran : le secrétaire général de la Feco démissionne

Le dessinateur Bernard Bouton a dû démissionner de son poste de secrétaire général à la Fédération des organisations de caricaturistes (Federation of Cartoonists Organizations – Feco) suite à sa participation au concours de dessins sur l’Holocauste organisé par le régime iranien en réaction aux attentats de janvier en France, pour laquelle il a fourni des explications bien peu convaincantes. Pierre Ballouhey, vice-président de la Feco France, est revenu récemment sur cette affaire dans une interview dans laquelle il rappelle souligne la répression que fait subir le régime iranien aux caricaturistes qui n’ont pas l’heur de lui plaire. Il rappelle aussi quelques évidences :

« House of Cartoon est une officine du gouvernement Iranien, elle organise des concours contre les ennemis du gouvernement théocratique, ennemis qu’il veut anéantir : les dessinateurs de Charlie, les juifs, la démocratie, le liberté d’expression… et Daech. Personne ne les blâmera de cibler Daech, sauf que ce sont des sunnites donc leurs ennemis. J’ai fait beaucoup de dessins contre Daech et Boko Haram, ils sont parus dans Jeune Afrique et c’est ma fierté, ils sont vus dans toute l’Afrique. Mais il ne me viendrait jamais à l’idée de les envoyer à ces bandits d’ayatollahs. Le gouvernement d’Iran a le droit d’organiser des concours douteux et pourris mais on a le droit de ne pas y participer, surtout si on a la charge de représenter les dessinateurs de tous les pays. »

Rappelons que plusieurs dessinateurs proches d’Egalité et Réconciliation ont participé à ce concours.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page