Les derniers faits d’armes de Reporterre

Reporterre a publié il y a quelques jours sans doute une des analyses les plus alambiquées de la crise migratoire actuelle : selon le site écologiste, les migrants seraient avant tout des « réfugiés climatiques ». Le réchauffement du climat, en entraînant des épisodes de sécheresse au Proche et au Moyen-Orient, serait ainsi la cause première de la guerre en Syrie. Si Reporterre ne nie pas les causes politiques et sociales de la révolte contre la dictature sanglante de Bachar Al-Assad, il les relativise tellement que ça en devient inquiétant.

2015-09-17_reporterre_migrants_climatDans le même temps, le site d’Hervé Kempf a trouvé pertinent d’assurer la promotion du dernier film de Yann Arthus-Bertrand, sous couvert de le critiquer. On apprend dans une longue interview de l’écologiste en hélicoptère que ce dernier n’a « pas d’avis » sur le nucléaire, ni sur la lutte contre la destruction des serres d’Auteuil et s’interroge, s’agissant de Notre-Dame-des-Landes : « On n’a pas besoin d’un autre aéroport. Mais en même temps, est-ce que ça vaut le coup de jeter des parpaings sur la gueule des flics ? Est-ce que ça vaut la vie de quelqu’un ? Non, je ne pense pas. » En même temps, celui qui trouve « courageux » que la famille Bettencourt le finance, n’hésite pas à donner des leçons de stratégie s’agissant des luttes écologistes, mais sans proposer beaucoup de solutions autres qu’individuelles ou abstraites : « on a besoin de plus d’amour, plus de vivre ensemble, de moins de cynisme et de scepticisme. […] Le message c’est que c’est toi qui vas changer le monde, personne d’autre. C’est à toi de te sentir humain, c’est à toi d’aimer un peu plus les autres. Faut arrêter de toujours demander aux autres de faire ce que l’on n’a pas envie de faire. C’est ce que dit Gandhi : « Sois toi-même le changement que tu veux voir dans le monde. » Aujourd’hui je pense que le monde écolo est un monde de combat. Ce n’est pas comme cela que je vois l’écologie. Je la vois beaucoup plus amoureuse, et pleine de bienveillance. » Bienvenue au pays des Bisounours !

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page