une-soire-avec-les-putschistes-du-14-juillet-qui-occupent-l-glise-des-animaux-pour-empcher-sa-dmolition-body-image-1444750153

Mouvement du 14-Juillet : Sainte Rita, patronne des causes désespérées

Depuis plusieurs mois, des fidèles et voisins de l’église catholique gallicane Sainte-Rita sise dans le 15e arrondissement de Paris sont mobilisés contre sa démolition prochaine. Fermée depuis mars, l’église a récemment été clandestinement réouverte et est depuis « occupée » par une curieuse alliance d’individus. Sainte Rita, patronne des causes désespérées, n’aura jamais aussi bien porté son nom !

Célèbre pour ses bénédictions d’animaux ou de motos, l’église Sainte-Rita appartient au courant gallican, qui est indépendant de l’Eglise catholique romaine et parfois accusé de dérives sectaires. Elle doit être détruite afin de céder la place à des logements sociaux et des parkings. Définitivement vendue en mars dernier par son prêtre qui a suscité l’ire de ses fidèles (voir aussi ici) elle avait immédiatement été occupée par ces derniers avant d’être murée fin avril. En mai, une messe a été organisée dans la rue devant le bâtiment vide.

img_42025741ce08fLa cause s’est attirée les sympathies de nombreux médias de droite et d’extrême droite, mais aussi d’élus républicains (LR, ex-UMP) comme Philippe Goujon, maire du 15e arrondissement, Jean-François Lamour, président du groupe LR à la mairie de Paris ou le député et ancien secrétaire d’État au commerce du même parti Frédéric Lefebvre. L’association de sauvegarde Les Arches de Sainte-Rita compte quant à elle parmi ses responsables un ancien cadre du MNR depuis passé à l’UMP, François Lusinchi, qui rêve d’attirer des fonds de Bill Gates, du Qatar ou de Vladimir Poutine (selon Libération), mais aussi Nicolas Stoquer, secrétaire général du Rassemblement, un groupuscule qui réunit des souverainistes de droite et d’extrême droite venus du RPF et du Rif. Lors de la soirée des voeux 2015 à Sainte-Rita, Stoquer (à droite) posait en compagnie d’Alain Bournazel (à gauche), ancien secrétaire général du Rif et animateur sur Radio Courtoisie :995615_1007445349284211_5842272796544018656_n

On trouve aussi parmi les soutiens à la cause une fan de Jean-Luc Mélenchon, Isabelle Bolvin, représentante de l’association Urgences Patrimoine (cliquer sur les images pour agrandir) :2015-10-23_urgencespatrimoine

Fin 2014, cette dernière diffusait sur Facebook une pétition de soutien au Conseil général de Vendée qui s’était vu interdire l’installation d’une crèche au nom de la séparation de l’Église et de l’État. A cette occasion, elle laissait s’épancher sous l’article un commentateur islamophobe :2015-10-23_bolvin_crèche1

2015-10-23_bolvin_crèche2

Elle n’hésite pas non plus à jouer les conseillères en stratégie et en ouverture de squats sur la page des Arches de Sainte-Rita :2015-10-23_bolvin_sterita

Entre temps, ailleurs dans Paris, le Mouvement du 14-Juillet, après son coup d’État raté, s’est mis en tête de camper place des Invalides, en bougeant à l’occasion pour manifester son soutien à la police, par exemple le 14 octobre dernier et les jours suivants :2015-10-23_mvt14_police 2015-10-23_gabriella_police 2015-10-23_sylvainbaron_police

Manque de bol, nos gais lurons se sont faits raccompagner loin de la manifestation des braves condés, qui n’ont pas voulu d’eux :2015-10-24_mignolet_police2015-10-23_mignolet_police2

C’est donc en toute logique que ces deux causes désespérées se sont récemment retrouvées. Effrayés par les premiers frimas, les survivants du 14-Juillet ont en effet trouvé avec Sainte-Rita un abri pour l’hiver : c’est ainsi que ses meilleurs éléments, dont le quenellier belge Bohort Mignolet (qui se présente comme le représentant des Anonymous Wallonie et manifeste tout seul dans le métro) et sa famille, ainsi que Marianne Gabriella (de son vrai nom Karen Lagarde), bénévole au Poil à Gratter de Sylvain Baron et elle aussi quenellière, ont aidé les valeureux fidèles à rouvrir leur église, en abattant l’entrée murée, ce qui fait dire au Figaro que le mouvement de soutien à l’église « prend une ampleur inattendue » :2015-10-23_sterita_figaro

Nul doute qu’avec d’aussi dévoués renforts, les paroissiens vont pouvoir reprendre espoir ! Munis de bonnets rouges et de masques d’Anonymous, la joyeuse bande pose aux côtés de responsables de l’association de sauvegarde Les Arches de Sainte-Rita tels que Nicolas Stoquer :12096184_154899854859800_7020186104975249348_n

Aux drapeaux français, se sont rajoutés les drapeaux du Mouvement du 14 juillet dont l’un orne l’extérieur du nouveau squat, mais aussi un drapeau de l’Association France-Palestine Solidarité (AFPS), tandis que certains mêlent soutien à la cause palestinienne et à Bachar Al-Assad :12033151_574023349405110_7774724428167256207_n

11700858_573558122784966_8973113505953082519_o
Un brassard aux couleurs d’Assad et un brassard aux couleurs de la Palestine pour faire bonne mesure.

Les deux groupes ont une nouvelle fois trouvé l’occasion d’exprimer leur soutien à la police :2015-10-23_archessterita_police

Mais où est Sylvain Baron ? De retour sur Paris pour préparer un « Jubilé des Peuples », il tente d’arrêter de fumer. C’est sans doute pourquoi il est lui aussi allé péleriner à Sainte-Rita :2015-10-23_sylvainbaron_sterita

Mignolet et Baron font la manche pour Sainte-Rita, quémandant sacs de couchage, brosses à dents ou argent, tout en précisant que "la présentation est très importante, faut pas qu'on nous prenne pour des SDF ou des clochards parce qu'on est des citoyens, y en a beaucoup d'entre nous qui travaillons."
Mignolet et Baron font la manche pour Sainte-Rita, quémandant sacs de couchage, brosses à dents ou argent, tout en précisant que « la présentation est très importante, faut pas qu’on nous prenne pour des SDF ou des clochards parce qu’on est des citoyens, y en a beaucoup d’entre nous qui travaillons. »

Il ne lui reste plus qu’à prier la Sainte-Patronne des causes désespérées s’il veut espérer réunir suffisamment de troupes pour sa prochaine manifestation, pompeusement intitulée « Jubilé des Peuples » et dont il ne cesse de repousser la date faute de participants :2015-10-23_baron_jubilé1

O. G.


Mise à jour, 28 octobre 2015, 18h00 : un lecteur (merci à lui) nous signale la présence de militants du Groupe Union-Défense (Gud) et du Mouvement d’Action sociale (Mas) parmi les soutiens de Sainte-Rita. On aperçoit ces militants dans cette vidéo datant de juin dernier : youtube.com/watch?v=nPACp0EB1Zg A noter sur cette manifestation la présence d’une personne arborant une pancarte « plus d’églises, moins de mosquées ».


Mise à jour, 8 novembre 2015, 17h12 : le mouvement a été rejoint par Riposte laïque et a reçu le soutien de Béatrice Bourges sur Radio Courtoisie ou encore d’ERTV.


Mise à jour, 9 novembre 2015, 1h20 : sur le conseil d’un lecteur (merci à lui), ajout d’une phrase de précision sur le gallicanisme.


Mise à jour, 11 novembre 2015, 23h46 : ajout d’une précision sur Marianne Gabriella.


Image de « une » : Vice News. Autres images (hormis l’affiche du MNR, l’article du Figaro et le site d’Urgences Patrimoine) : Facebook.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page