gaultierbès

Gaultier Bès : catho-pop et écolo-réac

Un article d’Ornella Guyet paru sur Streetpress :


Gaultier Bès, 27 piges, est l’une des figures intellectuelles montantes d’un catholicisme new-look et décomplexé. Son truc : lier écologie et valeurs conservatrices. Ce militant anti-mariage gay vient de lancer Limite, revue d’ « écologie intégrale ».

Dreux (28) – Gaultier Bès de Berc nous file rencard devant un café situé dans une rue discrète à deux pas du centre-ville :

« Je voudrais éviter d’être vu par mes élèves en compagnie de journalistes. Je tiens à séparer mes activités politiques de ma vie professionnelle. »

Pas de bol, l’estaminet est fermé ce samedi matin. C’est finalement à la terrasse d’un restau italien que StreetPress se pose avec le co-fondateur de la revue Limite, qu’il a lancée avec la jeune garde ultraconservatrice catholique. Cheveux blonds vénitiens, barbiche et lunettes, le prof de lettres de 27 ans affiche un look d’enfant sage.

Son activisme politique débute avec le mouvement des Veilleurs qu’il co-fonde à la fin 2012. Aux quatre coins de l’Hexagone, ces jeunes militants issus de la Manif Pour Tous, organisent des veillées de rue, bougie à la main. Ils entendent ainsi protester contre la loi autorisant le mariage aux couples de même sexe.

Un engagement qui lui vaut d’être médiatisé. Gaultier décide de se débarrasser de sa particule, parce que c’est « pénible quand les gens imaginent que vous êtes d’un milieu social privilégié quand ce n’est pas le cas ». Et de décrire des ancêtres ayant appartenu à la petite bourgeoisie de province, entre les Cévennes et le Gévaudan, un père artisan qui travaille dans le secteur du bois énergétique en Bourgogne et une mère psychomotricienne.

Lire la suite →


Lire aussi notre analyse du contenu éditorial de Limite.


A (re)lire sur Confusionnisme.info :

Les catholiques et l’écologie
L’extrême droite et l’écologie
La Décroissance par l’incohérence ?
Dans La Décroissance, une BD qui fait Führer
Ecologie, Monnaie… Le clan Rabhi à l’avant-garde de la confusion
Nettoyage chez Reporterre : encore un effort !

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page