Le FUIQP de Saïd Bouamama diffuse un dessin antisémite tiré d’Egalité et Réconciliation

Le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), une organisation dont le porte-parole est le sociologue Saïd Bouamama, également proche de Michel Collon, vient de publier sur Facebook un dessin antisémite tout droit sorti d’Egalité et Réconciliation.

L’original :

Source : egaliteetreconciliation.fr/Les-dessins-de-la-semaine-34186.html
Source : egaliteetreconciliation.fr/Les-dessins-de-la-semaine-34186.html (26 juillet 2015)

Sa reprise par le FUIQP :

2015-12-12_fuiqp_er2L’évidence de la rhétorique dieudonniste qui consiste à mettre en concurrence les victimes de la Shoah et celles de l’esclavage aurait pourtant dû sauter aux yeux d’une organisation qui se dit « antiraciste ». Et cet Européen blanc aux cheveux poivre et sel qui enseigne à de petits Africains (représentés eux aussi en usant des clichés racistes les plus crasses), qui porte une chemise blanche entr’ouverte ne figurerait-il pas un certain philosophe, tête de Turc habituelle des antisémites de tous poils ? Ou bien cet autre philosophe réactionnaire, lui aussi d’origine juive mais porteur de lunettes, auteur d’un retentissant « Taisez-vous ! » dans une célèbre émission de télévision, les deux étant fondus dans une sorte de chimère au nez crochu ? Jusqu’aux livres tenus en main par les enfants, qui sont estampillés « Fernand Nathan », du nom du fondateur d’origine juive des éditions Nathan, qui éditent de nombreux manuels scolaires. Tout ceci ne viserait-il pas in fine à faire porter aux Juifs la responsabilité du colonialisme ? Mais non : pas ému pour un sou, le FUIQP n’y voit que de « l’humour »,  et qui plus est « au service des luttes ».

Mise à jour, 12 décembre, 23h35 : Quelques minutes après la publication de notre article, le FUIQP a retiré ce dessin de son mur. Il sera resté en ligne près de huit heures.

Mise à jour, 13 décembre, 10h45 : La référence aux éditions Nathan est tirée d’une déclaration faite par Dieudonné à la télévision iranienne, référence reprise depuis dans un de ses spectacles : « il faut savoir que le sionisme, en France, ça commence dans les manuels scolaires. Fernand Nathan, il s’appelle, celui qui écrivait l’histoire pour tous les petits Français. Cet homme est un sioniste ! » (voir, à 4 min 27 : youtube.com/watch?v=TPzgWB46iek La vidéo date de 2011, selon Le Figaro) Merci aux deux lecteurs qui nous ont fourni ces précisions.

Mise à jour, 13 décembre, 18h31 : Dans une autre interview à la télévision iranienne, Dieudonné a expliqué que selon lui, « 90 % des bateaux qui déportaient les Noirs d’Afrique vers les Antilles appartenaient à des Juifs, et la majorité des marchands d’esclaves étaient des Juifs. » Dans la même vidéo, il soutenait également qu’il y avait beaucoup de liberté d’expression en Iran. Merci au lecteur qui nous l’a signalée. (Voir, à 5 min 8 sec et 2 min : youtube.com/watch?v=pt_jvLaskM8)

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Crime policier à Rennes : 200 personnes rendent hommage à Babacar Guèye

Photo France 3 Régions
Photo France 3 Régions

Aujourd’hui à Rennes, 200 personnes ont rendu hommage à Babacar Guèye, citoyen sénégalais de 27 ans abattu par la police dans la nuit du 2 au 3 décembre derniers. Ses proches ont livré un témoignage poignant à Mediapart : « Babacar Guèye dormait chez des amis. Au cours de la nuit, il s’est réveillé, comme pris d’une crise d’angoisse. Son ami est venu le calmer et il s’est rendormi. Puis il s’est à nouveau réveillé et il est allé chercher un couteau à pain avec lequel il s’est auto mutilé. Son ami a essayé de le maîtriser, sans y parvenir, et, ce faisant, il a été blessé. Cet ami a donc appelé les pompiers au secours. Les policiers sont [également] arrivés sur les lieux. Face à cet homme armé d’un simple couteau à pain, la police, pourtant équipée de tazers, gazeuses, matraques, flash balls, l’a abattu de cinq balles dans le haut du corps. » Babacar Guèye a donc été assassiné alors qu’il avait besoin d’une prise en charge médicale, sollicitée par ses amis. Il avait le tort d’être étranger. Cela fait au moins dix ans que les pompiers se font escorter régulièrement par la police à Rennes, ce qui suscite des tensions lors d’interventions qui au contraire mériteraient une prise en charge adaptée et rassurante.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Représentante du Medef et candidate sur une liste de gauche

Photo Le Monde
Photo Le Monde

Marie-Thérèse Mercier, présidente du Medef de Montpellier, figure en position éligible sur une liste d’union de la gauche pour ces élections régionales conduite par Carole Delga. Cette liste emmenée par le PS compte aussi dans ses rangs le Front de Gauche, et est donnée gagnante dans la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Selon Le Monde, elle « a été sommée de s’expliquer et de mettre entre parenthèses ses activités au Medef ». Quant à la candidate, elle se dit surprise de « la violence de certaines personnes » et précise : « les gens savent que c’est Marie-Thérèse Mercier qui s’engage, pas le Medef. Je comprends davantage la confusion des personnes qui sont le plus à gauche, car elles ne me connaissent pas. Les attaques venant de l’intérieur me paraissent plus injustifiées et peu respecteuses du travail effectué jusqu’ici. » Elle indique : « si j’étais partie sur une liste de droite, cela aurait sûrement provoqué moins d’émois ». Quoiqu’il en soit, elle devrait démissionner de ses fonctions au Medef le 25 janvier : « C’est moi qui ai proposé la date du 25 janvier, précise-t-elle. Ma position est fidèle à l’engagement que j’ai pris le 5 novembre, et selon lequel je ne démissionnerai que si je suis élue. Néanmoins, j’ai expliqué au bureau qu’en affichant certaines opinions au cours de cette campagne, il serait maladroit de rester présidente du Medef. Quand on est un syndicat, on ne doit pas parler de politique. De plus, j’en suis déjà à mon 4e mandat. »

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Les sources conspirationnistes et extrêmes droitières de l’UPR et de ses fans

Suite à l’article que j’ai publié il y a quelques heures au sujet de leur leader et de ses menaces contre Streetpress, Conspiracy Watch et moi-même, l’UPR et ses adeptes, pour protester, ont fait part sur Twitter de quelques unes de leurs sources d’information à mon sujet et au sujet de Streetpress :

2015-12-12_upressonne_bassesse 2015-12-12_upr_bassesseAgoravox est un site conspirationniste bien connu, tandis que l’Ojim (Observatoire des journalistes et de l’information médiatique) est un site d’extrême droite fondé par Jean-Yves Le Gallou et Claude Chollet, tous deux anciens du Grece (Groupement de recherche et d’études pour la civilisation européenne). En ce qui concerne l’article d’AgoraVox, il s’agit en fait d’une reprise d’un papier récent publié par l’Observatoire du Néoconservatisme, popularisé par Michel Collon et auquel j’ai déjà répondu ici. Cet article ne faisait d’ailleurs que reprendre pour l’essentiel les calomnies diffusées à mon encontre par l’UPR il y a plus de quatre ans, et abondamment reprises par Le Grand Soir.  A l’époque, l’UPR était allé jusqu’à révéler mon identité et à faire le lien avec mon pseudonyme, alors qu’un de ses cadres, Laurent Dauré, fréquentait l’association de critique des médias Acrimed en même temps que moi (il y est d’ailleurs toujours). O. G.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

En Normandie, l’appel du pied du FN aux électeurs de l’UPR

2015-12-12_nicolasbayUPR, dernière (pour cette fois) : en région Normandie, Nicolas Bay, candidat FN, a fait un appel du pied aux électeurs du parti de François Asselineau lors du débat électoral qui s’est tenu entre les trois finalistes sur France 3 Normandie le soir du 9 décembre :

Cet appel a été rejeté par l’UPR qui dans un communiqué publié deux jours plus tard « confirme son appel à s’abstenir ou à glisser un bulletin UPR lors du second tour des élections régionales » et « rappelle que le Front National est un parti-leurre au service des intérêts atlantistes », précisant : « cette géopolitique « washingtonio-frontiste » est une vision anxiogène, racialiste et guerrière de l’univers, située à l’exact opposé de la grande tradition universaliste qui a fait la grandeur de la France. » Jamais l’UPR ne rappelle que le FN est un parti d’extrême droite et qu’en soi cela suffit à rejeter toute alliance avec lui. Non : le parti souverainiste préfère argumenter sur le refus du FN de sortir de l’euro ou sur le refus de ses responsables de débattre avec François Asselineau : « l’UPR rappelle que ni Mme Le Pen ni aucun des cadres ou des candidats têtes de liste du FN n’ont jamais eu le courage et la dignité d’accepter le moindre débat avec un responsable de l’UPR. Ils ont tous fui, par peur que leur incompétence technique, leurs incohérences programmatiques, leurs ambiguïtés délibérées et leurs mensonges ne soient démasqués publiquement. » Rappelons que l’UPR considère que le score ridicule qu’elle a fait aux élections est un succès qui lui permet d’entrevoir des financements publics s’il dépassait le seuil requis lors des élections législatives de 2017 auxquelles elle compte présenter des candidats, et qu’elle avait reçu pour ces élections le soutien des rouges-bruns du Comité Valmy :

2015-12-12_uor_comitévalmySources : https://www.youtube.com/watch?v=-GZt6EXPacU (vers 6 min 30) ; upr.fr/communiques-de-presse/upr-rejette-l-appel-lance-par-le-secretaire-general-du-fn-abstention ; upr.fr/communiques-de-presse/upr-elections-regionales-laissent-augurer-un-acces-au-financement-public-apres-les-elections-legislatives-de-juin-2017

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Les savants calculs de François Asselineau

Selon François Asselineau, son faible score aux élections régionales (l’UPR a recueilli en moyenne 0,87 % des suffrages exprimés) s’expliquerait par son manque de notoriété, lié à la « censure » qu’il subirait de la part des médias. Il se livre donc à un savant calcul :

« Le fait de faire 0,9% des suffrages avec peut-être 2 ou 3% des Français qui nous connaissent, ça témoigne que […] s’il y avait, mettons, 100 % des Français qui nous connaissaient […], on ferait de l’ordre de 45 à 50 % ! »

On l’écoute :

 

Même mathématiquement, c’est douteux.

totoSource : youtube.com/watch?v=c7RhXZJPDfg

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Des menaces de François Asselineau (UPR) : « nous les avons dans le collimateur et nous n’allons pas les rater ! »

asselineau_tractFrançois Asselineau me fait les honneurs de son dernier « Entretien d’actualité » publié le 8 décembre. Très inquiet de son manque de succès électoral, il l’attribue à la « censure » des médias. Il en avait d’ailleurs fait le slogan de campagne de l’UPR pour ces élections régionales : « Le parti qui monte malgré le silence des médias ». Mais quand la presse parle de lui, il n’est pas content non plus. Le déclencheur de son ire ? Un article de Streetpress repris par Le Monde et Libération, que j’avais également signalé, et qui souligne son conspirationnisme. Après avoir invité ses auditeurs à « aller se renseigner un petit peu sur qui sont les financiers de Streetpress » (il y a quelques mois, la revue de feu Emmanuel Ratier Faits et documents avait « révélé » sur le site d’Egalité et Réconciliation que le patron de Streetpress était… Juif) , il poursuit, très énervé : « Nous avons affaire à une véritable petite nébuleuse de fascistes – parce qu’il faut dire le mot, ce sont des fascistes – qui interdisent tout débat démocratique et qui croient que le grand retour du maccarthysme est arrivé. » Et Asselineau de menacer : « maintenant nous les avons dans le collimateur et nous n’allons pas les rater ! » Sont visés par ces paroles Rudy Reichstadt de Conspiracy Watch, Streetpress et moi-même, ainsi que notre entourage professionnel ou militant (les fameuses « nébuleuses »). Écouter l’extrait :

PS : Parmi les articles intéressants parus sur François Asselineau pendant ces élections, notons ce portrait sur le site de France Télévisions. O. G.

Source : youtube.com/watch?v=c7RhXZJPDfg (à 21 min 30)

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Bernard Langlois, le Boulevard Voltaire et son « ami » Dominique Jamet (DLF)

Un lecteur (merci à lui) a eu l’amabilité de faire une recherche sur Twitter et a trouvé pas moins de quinze occurences du Boulevard Voltaire sur le compte de Bernard Langlois entre 2013 et aujourd’hui. Nous étions loin du compte. Outre Alain de Benoist, celui-ci a l’air d’apprécier tout particulièrement les écrits de Dominique Jamet, vice-président de Debout la France, qu’il appelle « l’ami Jamet », même lorsque ceux-ci sont des plus cyniques, comme cet article qui se demande quel type de dictature, obscurantiste ou « laïque », est préférable en Syrie. Voici le résultat de cette recherche :

2015-12-12_langlois_bvdvoltaireSur certains de ses posts, ses lecteurs ont réagi. Sans surprise, il leur a opposé sa langue de bois habituelle :

2015-12-12_langlois_bvdvoltaire_attentats 2015-12-12_langlois_bvdvoltaire_passectaireMais c’est qu’il deviendrait agressif :

2015-12-12_langlois_bvdvoltaire_agressifEt le Yéti n’est pas en reste :

2015-12-12_langlois_yeti_bvdvoltaire

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page