A propos d’anarchisme et de religion

L'affiche de l'événement. (Cliquer pour agrandir)
L’affiche de l’événement. (Cliquer pour agrandir)

Une polémique a éclaté il y a quelques temps dans le microcosme libertaire s’agissant d’un débat qui s’est déroulé à la librairie La Gryffe de Lyon le 6 novembre 2015. Il faut dire que le thème était dès le départ plutôt casse-gueule, puisque la conférence s’intitulait « Anarchisme et Islam » et se proposait notamment d’aborder la question : « Qu’est-ce que l’anarchisme a à dire des différences entre sunnisme et shiisme ? » Qu’aurait-on pensé d’un débat intitulé « Anarchisme et christianisme : qu’est-ce que l’anarchisme a à dire des différences entre catholicisme et protestantisme » ? Que l’anarchisme ait quelque chose à dire sur le fait religieux en général, c’est une certitude : sa ligne se situe d’ailleurs traditionnellement dans le cadre d’une critique radicale de la religion comme système d’oppression (le slogan « ni dieu ni maître » est un des plus célèbres slogans anarchistes). Qu’il soit dès lors intéressant pour faire la critique des discours religieux d’en connaître les fondements y compris théoriques et qu’à ce titre il soit pertinent de s’intéresser aux écrits et aux pensées des uns et des autres ou à l’histoire des religions, c’est une autre certitude. Les exposés des intervenants à La Gryffe, Waheb Messaoud et Daniel Colson, allaient d’ailleurs dans ce sens. En revanche, on voit mal en quoi l’anarchisme aurait quelque chose à dire sur les débats théologiques internes aux différents mouvements religieux et dans quel but : s’agirait-il de prendre parti ? Résultat : un problème si mal formulé ne pouvait que donner lieu  à d’improbables débats, dont on peut voir les traces sur le site de Pierre Tévanian Les Mots sont importants (lmsi.net/Vous-avez-dit-race-sociale) ou sur Indymedia Nantes. Pour une critique du concept de « race sociale » évoqué par LMSI, on peut se référer à ce texte récent paru sur Ni Patrie Ni Frontières. Enfin, le son du débat peut être écouté sur le site Rebellyon.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page