Malgré l’interdiction, 200 personnes manifestent à Pontivy contre la xénophobie

Photo Ouest France
Photo Ouest France

Félicitations aux 200 manifestants qui ont défilé il y a quatre jours à Pontivy contre l’extrême droite et la xénophobie, malgré l’interdiction décrétée par le préfet (voir dans la presse régionale ici, et , ainsi que la réponse du collectif organisateur au préfet). Cette manifestation est d’autant plus symbolique qu’au lendemain des attentats du 13 novembre, le groupuscule néo-fasciste breton Adsav avait lui été autorisé à défiler dans les rues de la ville morbihannaise, y faisant régner la terreur pendant tout un après-midi. La préfecture a cependant d’ores et déjà annoncé que des poursuites allaient être engagées contre des manifestants photographiés par ses services. Deux jours avant, ailleurs en France, c’est une habitante de Nice qui a été condamnée par la justice pour avoir aidé des migrants à échapper à un contrôle policier en juillet dernier. Elle a été dénoncée par un agent de la SNCF. Solidarité !

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page