Clarifications

Des groupes et des individus dénoncent et combattent le confusionnisme politique. Présentations.

Malgré les appels à l’unité, le racisme toujours vivace

Le site Paris Luttes Info recense au jour le jour les actes racistes visant les musulmans ou présumés tels depuis l’attentat de mercredi, tandis que le site antifasciste La Horde dénonce le fait qu’une fois encore, les Juifs ce sont révélés être une cible privilégiée des intégristes islamistes : « Si dans le monde, les musulmans sont les premières victimes d’Al-Qaida, en France, c’est la communauté juive qui est à chaque fois visée par ses attaques. Comme dans le cas de la tuerie de Charlie Hebdo, rien ne peut ni le justifier, ni l’excuser. Rendre responsables les Juifs qui vivent en France de la politique coloniale d’Israël ou des malheurs des Palestiniens est aussi stupide que de rendre les musulmans qui vivent en France responsables des attaques des derniers jours. » A lire également, un long texte du politiste Mathias Delori qui analyse les ressorts de l’émotion collective.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Une brochure à lire : Comment renverser les Illuminatis ?

Le Groupe d’action pour la recomposition de l’autonomie prolétarienne (Garap) a traduit en français une brochure démontant la théorie du complot illuminati. Que l’on partage ou non le parti-pris marxiste des auteurs, surtout développé dans la deuxième moitié de la brochure, force est de constater que les trois premiers chapitres, qui reviennent sur l’histoire de cette théorie du complot et sur les raisons qui la rendent inopérante dans le cadre d’une perspective de lutte sociale, sont à lire absolument pour quiconque souhaite un éclairage sur ces questions. Nous vous invitons donc à consulter cette brochure sur le site du Garap, disponible également sous forme de PDF. Également sur le site du Garap, un texte de démontage des discours du PRCF et d’Annie Lacroix-Riz.


Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Philippe Corcuff : « Le confusionnisme néoconservateur brouille l’espace idéologique »

Nous avons rencontré le sociologue Philippe Corcuff, afin qu’il nous présente son livre paru récemment, Les années 30 reviennent et la gauche est dans le brouillard : un ouvrage stimulant qui mérite d’être lu et discuté car il pose publiquement un problème trop souvent éludé dans les milieux de la gauche radicale et libertaires.

Solidarité avec le Cléah

Le Collectif libertaire pour l’Égalité animale et humaine (Cléah), un petit groupe animaliste, a été lourdement condamné pour avoir édité et diffusé quarante badges à 2 euros s’opposant à la présence de la Fondation Brigitte Bardot dans les luttes pour les animaux. Au motif que le logo de la fondation a été utilisé, le Cléah a été condamné à verser près de 6 000 euros de pénalités. Une somme disproportionnée, qui vise à dissuader les critiques de la Fondation Bardot dans le mouvement animaliste, et notamment de ses accointances avec l’extrême droite, que le Cléah dénonce. Pour soutenir le Cléah, il est possible d’envoyer un chèque à l’ordre de DIABOLO (mettre « soutien Cléah » au dos) à l ’adresse suivante : CLÉAH – 17, rue du Hapchot – Zone Artisanale des 2 Pins – 40130 Capbreton. Voir le site du Cléah pour en savoir plus.BADGEBardot

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Revue de presse de la mi-décembre 2014

Sur la thématique du confusionnisme, plusieurs contributions ont attiré notre attention cette semaine. Émanant du groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine, on écoutera avec profit deux émissions diffusées sur Radio libertaire sur cette thématique, basées sur nos travaux et sur ceux de la revue Ni Patrie Ni Frontières, ici et . Y est entre autres abordé le cas de Cyril Bennasar, ex-compagnon de route de l’anarchisme devenu chroniqueur et écrivain nationaliste, anti-immigrés et misogyne pour le site et la revue Causeur. Sur le site de la Commission nationale antifasciste du NPA, on lira une interview de deux groupes antifascistes russes, What We Feel et Moscow Death Brigade, qui remettent les pendules à l’heure sur la façon dont il convient d’analyser la situation en Ukraine, à l’heure où les nationalistes des deux bords l’instrumentalisent à leur profit, ainsi qu’une brochure sur les extrêmes droites françaises depuis 1945. Sur le site de La Horde, on retiendra ce « Petit rappel sur ce qu’est Le Cercle des Volontaires », utile à l’heure où ce site tente de se refaire une virginité en faisant mine de prendre ses distances avec Alain Soral. Enfin, on ne peut se passer de lire le dernier opus de Ni Patrie Ni Frontières paru en octobre et intitulé « Increvables négationnistes ! » sur l’antisémitisme libertaire et d’ultragauche de 1948 à nos jours, appuyé sur des documents de première main qui y sont reproduits à titre documentaire.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Un témoignage sur l’antisémitisme dans le mouvement pro-palestinien

Sur Paris-Luttes.info, un militant pro-Palestine d’origine juive nous livre son « ressenti » sur les manifestations d’antisémitisme qu’il a pu constater lors des manifestations de cet été contre les bombardements à Gaza. Plus globalement, il regrette que « tout le monde oblige les Juifs à avoir une position (vous pouvez pas imaginer, au collège et au lycée particulièrement, le nombre de fois où on m’a demandé de me justifier pour ce que faisait l’État d’Israël) » et le fait « qu’il faut faire son CV militant pro-palestinien pour avoir droit à la parole sur la question de l’antisémitisme (on croit rêver) ». Il conclut :

« Pourquoi je raconte tout ça ? Parce que si, pour certain-e-s, l’antisémitisme dans le mouvement de soutien aux Palestiniens c’est juste trois bolosses qui crient « mort aux juifs », grand bien leur fasse, mais ne venez pas nous dire, à nous, juifs, comment on doit le ressentir. À cette manifestation, je me suis senti submergé, à certains moments, je me sentais mal, je tremblais. Il me semble, quand on est révolutionnaires, qu’on laisse la parole, en priorité, aux premier-e-s concerné-e-s par une oppression. Est-il normal de demander des « données objectives » pour justifier le ressenti de juifs quant à l’antisémitisme ? […] Non, personne, chez les révolutionnaires, n’amalgame antisionisme et antisémitisme. Mais, oui il y a un antisémitisme profond chez nombre d’antisionistes. Il faut le combattre. Et pour le combattre, il faut commencer par ne pas l’invisibiliser ! »

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Antisémitisme et Palestine : mise au point de l’OCML

L’Organisation communiste marxiste-léniniste – Voie prolétarienne (OCML-VP) vient de publier un communiqué dénonçant la présence de discours ou d’individus antisémites parmi les soutiens à la cause palestinienne. Ce petit groupe maoïste rappelle que « Les antisémites disent soutenir le peuple palestinien. Ils le font sur des bases qui ne sont pas celle de la Révolution palestinienne qui dès 1970 reconnaissait que dans l’Etat futur « les Juifs palestiniens – actuellement Israéliens – ont les mêmes droits, à condition naturellement qu’ils rejettent le chauvinisme sioniste et raciste et qu’ils acceptent de vivre comme des Palestiniens dans la nouvelle Palestine«  » Après le BDS Toulouse qui a exclu l’Agence Info Libre de ses actions, cette initiative, quoique limitée, est un très bon signe d’une prise de conscience de ce problème au sein du mouvement pro-Palestinien français.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Le comité BDS Toulouse sanctionne l’Agence Info Libre

Le comité toulousain de la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS) a demandé à l’Agence Info Libre (AIL) de ne pas publier un reportage sur une de ses actions, après avoir constaté que ce média faisait de la propagande d’extrême droite. Une initiative qui mérite d’être saluée.

Pas au nom de la cause palestinienne !

L’action internationaliste propose une traduction d’un texte écrit en août dernier par la jeune militante américano-palestinienne Mariam Barghouti, et qui dénonce le confusionnisme régnant chez certains soutiens à la cause palestinienne quand il s’agit de s’intéresser aux luttes ailleurs dans le monde. Nous la reproduisons ici, ainsi que le texte original en anglais.