Algérie

54e anniversaire du 17 octobre 1961

17octobre1961

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, préfet de police de Paris et le Gouvernement de l’époque. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés – notamment par la « force de police auxiliaire » – ou, pour nombre d’entre eux, refoulés en Algérie. Des centaines perdirent la vie, victimes d’une violence et d’une brutalité extrêmes des forces de police.

En leur souvenir, rassemblement samedi 17 octobre 2015 à à 17h30 au Pont Saint Michel à Paris.

Appel complet ci-dessous.

17 octobre 1961-2015

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

L’autre 8 mai 1945

Sétif, 8 mai 1945.
Sétif, le 8 mai 1945.

Le 8 mai 1945 marque la fin de la Seconde guerre mondiale et du nazisme, dont on célébre aujourd’hui le 70e anniversaire. Mais cette date marque aussi le début de la guerre d’Algérie. Le quotidien L’Humanité et le site militant Rebellyon consacrent tous deux un dossier aux massacres de Sétif et de Guelma, au cours desquels la police, des milices de colons et l’armée française ont tiré sur des foules fêtant la victoire alliée, le retour des premiers tirailleurs algériens dans leurs foyers mais revendiquant surtout l’indépendance de la colonie française. Mediapart propose également de visionner un documentaire sur le sujet (l’accès en est toutefois payant). De son côté, l’Union pour le Communisme développe un point de vue marxiste révolutionnaire. Pour lutter contre l’oubli, des rassemblements sont organisés devant les mairies un peu partout en France. A Paris, c’est à 15 heures sur le Parvis de l’Hôtel de Ville.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page