Antifascisme

Malgré l’interdiction, 200 personnes manifestent à Pontivy contre la xénophobie

Photo Ouest France
Photo Ouest France

Félicitations aux 200 manifestants qui ont défilé il y a quatre jours à Pontivy contre l’extrême droite et la xénophobie, malgré l’interdiction décrétée par le préfet (voir dans la presse régionale ici, et , ainsi que la réponse du collectif organisateur au préfet). Cette manifestation est d’autant plus symbolique qu’au lendemain des attentats du 13 novembre, le groupuscule néo-fasciste breton Adsav avait lui été autorisé à défiler dans les rues de la ville morbihannaise, y faisant régner la terreur pendant tout un après-midi. La préfecture a cependant d’ores et déjà annoncé que des poursuites allaient être engagées contre des manifestants photographiés par ses services. Deux jours avant, ailleurs en France, c’est une habitante de Nice qui a été condamnée par la justice pour avoir aidé des migrants à échapper à un contrôle policier en juillet dernier. Elle a été dénoncée par un agent de la SNCF. Solidarité !

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Face au FN, Libération, journal irresponsable ?

2015-12-13_liberationCet entre-deux tours d’élections régionales aura été marqué dans le journal Libération par la publication d’une tribune raciste et sexiste de Luc Le Vaillant contre les femmes musulmanes voilées intitulée « La femme voilée du métro », complètement irresponsable alors que le FN est aux portes du pouvoir dans au moins deux régions, jouant sur les peurs. Face à la polémique qui s’en est suivie et alors que la Société des journalistes et du personnel s’est vivement désolidarisée de ce texte, la direction du quotidien a répondu sous la plume de Laurent Joffrin : « L’accusation de racisme ou de sexisme qui court ici et là est évidemment ridicule quand on connaît un tant soit peu notre chroniqueur et notre journal. […] [les chroniques] n’engagent pas le journal au même degré qu’un éditorial ou un article d’information. » Arguant d’une « restitution littéraire et ironique de préjugés et d’angoisses qu’il se reproche lui-même », Libération se dédouane : « Toutes nos prises de position, toute notre histoire, tout notre travail montre que Libération s’attache en permanence à lutter contre les discriminations, de quelque nature qu’elles soient. » Le site islamophobe et raciste Causeur, sous la plume de Jean-Paul Brighelli (un ancien gauchiste passé à l’extrême droite), a en tout cas applaudi démagogiquement : « Scandale: le quotidien a failli renouer avec le peuple ». Dans un tout autre registre, quelques jours avant le premier tour, le 29 novembre, Libération avait publié une interview de Jean-Yves Camus et Nicolas Lebourg, deux spécialistes reconnus de l’extrême droite. Problème : Camus, qui est beaucoup plus un intellectuel qu’un militant, y crache sur « l’antifascisme militant », l’accusant d’être trop caricatural (il parle à son sujet de « paresse intellectuelle », oubliant un pe vite toutes les analyses y compris théoriques fournies par lui, à côté de son travail de terrain) pour contrer efficacement l’extrême droite (de là à dire qu’il serait en partie responsable de la montée du FN… il y a un pas qu’heureusement il ne franchit pas) : « Le grand échec de l’antifascisme militant est de ne pas avoir su penser la complexité du phénomène auquel il répond. Nous sommes en 2015 et nous savons désormais que répéter «F comme fasciste, N comme nazi» pendant trente ans ne mobilise pas. Parce qu’intuitivement, les citoyens ont le sentiment que cela ne colle pas. Le propre du fascisme, c’est de préparer la transformation intégrale de l’homme, l’avènement d’un homme nouveau. Je n’ai pas l’impression que tel soit le projet du FN. » On se demande tout de même quel était le sens de cette pique à quelques jours d’un premier tour qui a vu le FN triompher et en plein état d’urgence…

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Demain samedi à Verdun et à Nantes, rendez-vous antifascistes

2015-11-13_tavernedethor_verdunDemain samedi 14 novembre à Verdun aura lieu une manifestation contre la Taverne de Thor, lieu de rendez-vous néonazi situé en Moselle. RDV donc à 14 heures au parc de Londres. Télécharger le tract : tractA5-verdun- 14novembre

12248154_917741324928708_5489707934669198615_oLe même jour, une manifestation aura lieu à Nantes contre le racisme, quelques jours après l’agression violente contre un squat de migrants. RDV à 14 heures place du Bouffay.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

A Nantes, 500 personnes disent « non » aux violences contre les migrants

Hier soir, 500 personnes se sont réunies à Nantes pour soutenir les migrants, en réaction à l’ignoble attaque d’un squat situé à Chantenay il y a quelques jours, sur lequel ont été jeté plusieurs cocktails molotov, signe de la montée en puissance des violences d’extrême droite contre ces personnes déjà fragilisées par leur situation précaire. Une nouvelle manifestation est prévue ce samedi.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Le 9 novembre, commémorons les victimes de la Nuit de Cristal

kristalnachtLu sur Memorial98 :

« Le 9 novembre, Memorial 98, avec ses partenaires du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le négationnisme) et de l’association Ibuka-France (Justice et soutien aux rescapés du génocide perpétré contre les Tutsis au Rwanda) vous invite à commémorer la « Nuit de Cristal », pogrom d’Etat commis par les nazis le 9 novembre 1938 contre les Juifs d’Allemagne et d’Autriche. »

RDV donc ce soir à 18 h devant le gymnase Japy : 2 rue Japy 75011, métro Voltaire ou Charonne.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Paris : rassemblement antifasciste demain samedi contre le Siel

Cirque Romanès, D.R.
Cirque Romanès, D.R.

Le Cirque tzigane Romanès lance un appel à se rassembler demain pour le protéger contre les menées de l’extrême droite, qui se réunira non loin en soutien au gouvernement de Viktor Orbán, à l’appel du Siel. Le rendez-vous est donc fixé demain samedi 7 novembre à 15h, au Cirque Tzigane Romanes –Square Parodi, bd de l’Amiral-Bruix, métro Porte Maillot. Notons que ce théâtre a déjà fait l’objet d’une agression de la part de militants d’extrême droite le 24 septembre dernier. Voir l’appel complet sur Facebook. L’appel de l’extrême droite (cliquer pour agrandir) :

siel_orban

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Novembre 2015, attention : l’extrême droite est de sortie !

Ce mois de novembre, beaucoup d’événements d’extrême droite vont avoir lieu sur tout le territoire, avec pour leitmotiv le rejet des migrants. Nous en dressons la liste, qui est appelée à être complétée si nécessaire, ainsi que des initiatives antifascistes qui sont prévues pour les contrer.

Soutenez Les Enragé-e-s !

chomeurs_enragésNos camarades des Enragé-e-s connaissent des difficultés matérielles. Ils lancent un appel à soutien financier. Au delà du travail d’information et de transmission de savoir politique qu’ils font sur leur site, les membres des Enragé-e-s mènent un indispensable travail de veille sur les réseaux d’extrême droite, conspirationnistes, confusionnistes… Nous vous prions donc de les aider si vous le pouvez. Un grand merci pour eux !cropped-cropped-bannièrelesenragés2

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Condamné pour avoir recouvert une croix gammée

Un graffeur isérois de 28 ans a été condamné samedi à 60 heures de travaux d’intérêt général pour avoir recouvert à la bombe une croix gammée taguée quelques jours auparavant sur un mur surplombant la Cité de la Musique de Romans-sur-Isère. « J’ai l’impression d’avoir fait un geste citoyen. Je trouve ça anormal de me condamner moi au lieu de chercher les vrais coupables », a déclaré le jeune homme. Alors qu’a contrario la loi prévoit 5 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende pour l’apologie de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité, on ignore en effet si les auteurs de cette croix gammée ont été recherchés. Nous exprimons toute notre solidarité avec ce graffeur qui a pris l’initiative de recouvrir « le symbole le plus malsain qui existe », comme il le décrit, alors même que la croix gammée est restée visible plusieurs jours.

Avant...
Avant…
...et après.
…et après.

Sources : Les Enragés, Isère antifascisme, Le Dauphiné

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Manifestation antifasciste hier à Besançon

antifa_besak_20151031Lu sur le blog Solidarité ouvrière :

« Près de 400 personnes se sont retrouvées place Marulaz à Besançon ce samedi 31 octobre, devant la librairie libertaire L’Autodidacte du groupe Proudhon de la Fédération Anarchiste, contre la recrudescence des agressions de la part de nazillons locaux en ville. […]

La manifestation très dynamique et bien accueillie par la population, après un passage par le centre ville, a pris la direction du quartier Bregille, où se situe le local du groupe de nazillons « Le Bunker », pour exprimer sa solidarité avec la population du quartier subissant les frasques de ces individus violent et racistes. »

Lire le compte-rendu complet →

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page