Antisémitisme

Racisme dirigé contre les Juifs. Hérité de la tradition antijuive chrétienne fondée sur des bases religieuses, l’antisémitisme moderne, qui s’est développé à partir du 19e siècle, est très lié au développement des théories du complot, dont il constitue l’une des trames principales. Il a conduit à l’un des plus grands génocides de l’histoire contemporaine, celui des Juifs par les nazis pendant la Seconde guerre mondiale. En dépit de la gravité de cet événement, l’antisémitisme perdure aujourd’hui, notamment sous la forme du négationnisme ou de certaines formes dévoyées de critiques de la politique de l’Etat d’Israël s’auto-qalifiant d’ « antisionistes ».

Jean-Luc mélenchon contre le « communautarisme »

Jean-Luc Mélenchon, pour défendre Clémentine Autain dans le cadre de la polémique à propos du meeting du 11 décembre, a fait cette sortie douteuse trois jours plus tard (cliquer pour agrandir) :

2015-12-26_mélenchon_communautarisme

 

Questions : qui donc Jean-Luc Mélenchon désigne-t-il avec ce terme stigmatisant de « communautariste » ? N’a-t-on pas l’impression à le lire de se trouver sur un certain site géré par un écrivaillon et animateur télé raté, connu pour son antisémitisme pathologique ?  Le leader du Parti de gauche pense-t-il vraiment pouvoir lutter contre le racisme et défendre les droits des Palestiniens efficacement en tenant ce genre de propos, et être crédible quand il dénonce les accusations d’antisémitisme abusives ? S’agissant de ces deux derniers points, on peut en douter puisque certains des plus droitiers défenseurs de la politique israélienne en Palestine, tel le site Europe-Israël, ont sauté sur l’occasion pour tenter d’assimiler une nouvelle fois défense des droits des Palestiniens et antisémitisme.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Vague de tags antisémites dans les rues de Paris

Dans la nuit de vendredi à samedi, une série de tags antisémites a défiguré la rue du Faubourg du Temple, le quartier de Ménilmontant et la rue Cavendish dans le 19e arrondissement. Ces graffitis haineux, inspirés des thèses d’Alain Soral et de Dieudonné, proclament entre autres : « Israël stérilise les Noirs », « Juif athée = racialisme », « Soral à raison ». A Ménilmontant, plusieurs d’entre eux ciblaient explicitement le mouvement antifasciste, l’accusant de collusion avec la politique d’Israël en Palestine ou l’assimilant au Parti socialiste ou aux capitalistes. Certains camarades ont été nommément visés. Nous vous épargnerons la vue de ces gribouillis infâmes. En revanche, on peut apprécier à sa juste valeur ce sympathique détournement, aperçu rue des Panoyaux :

DSC_0511

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Le FUIQP de Saïd Bouamama diffuse un dessin antisémite tiré d’Egalité et Réconciliation

Le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), une organisation dont le porte-parole est le sociologue Saïd Bouamama, également proche de Michel Collon, vient de publier sur Facebook un dessin antisémite tout droit sorti d’Egalité et Réconciliation.

L’original :

Source : egaliteetreconciliation.fr/Les-dessins-de-la-semaine-34186.html
Source : egaliteetreconciliation.fr/Les-dessins-de-la-semaine-34186.html (26 juillet 2015)

Sa reprise par le FUIQP :

2015-12-12_fuiqp_er2L’évidence de la rhétorique dieudonniste qui consiste à mettre en concurrence les victimes de la Shoah et celles de l’esclavage aurait pourtant dû sauter aux yeux d’une organisation qui se dit « antiraciste ». Et cet Européen blanc aux cheveux poivre et sel qui enseigne à de petits Africains (représentés eux aussi en usant des clichés racistes les plus crasses), qui porte une chemise blanche entr’ouverte ne figurerait-il pas un certain philosophe, tête de Turc habituelle des antisémites de tous poils ? Ou bien cet autre philosophe réactionnaire, lui aussi d’origine juive mais porteur de lunettes, auteur d’un retentissant « Taisez-vous ! » dans une célèbre émission de télévision, les deux étant fondus dans une sorte de chimère au nez crochu ? Jusqu’aux livres tenus en main par les enfants, qui sont estampillés « Fernand Nathan », du nom du fondateur d’origine juive des éditions Nathan, qui éditent de nombreux manuels scolaires. Tout ceci ne viserait-il pas in fine à faire porter aux Juifs la responsabilité du colonialisme ? Mais non : pas ému pour un sou, le FUIQP n’y voit que de « l’humour »,  et qui plus est « au service des luttes ».

Mise à jour, 12 décembre, 23h35 : Quelques minutes après la publication de notre article, le FUIQP a retiré ce dessin de son mur. Il sera resté en ligne près de huit heures.

Mise à jour, 13 décembre, 10h45 : La référence aux éditions Nathan est tirée d’une déclaration faite par Dieudonné à la télévision iranienne, référence reprise depuis dans un de ses spectacles : « il faut savoir que le sionisme, en France, ça commence dans les manuels scolaires. Fernand Nathan, il s’appelle, celui qui écrivait l’histoire pour tous les petits Français. Cet homme est un sioniste ! » (voir, à 4 min 27 : youtube.com/watch?v=TPzgWB46iek La vidéo date de 2011, selon Le Figaro) Merci aux deux lecteurs qui nous ont fourni ces précisions.

Mise à jour, 13 décembre, 18h31 : Dans une autre interview à la télévision iranienne, Dieudonné a expliqué que selon lui, « 90 % des bateaux qui déportaient les Noirs d’Afrique vers les Antilles appartenaient à des Juifs, et la majorité des marchands d’esclaves étaient des Juifs. » Dans la même vidéo, il soutenait également qu’il y avait beaucoup de liberté d’expression en Iran. Merci au lecteur qui nous l’a signalée. (Voir, à 5 min 8 sec et 2 min : youtube.com/watch?v=pt_jvLaskM8)

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

La Décroissance ou l’hôpital qui se moque de la charité

La Décroissance a finalement annulé, en raison de l’émotion suscitée par les attentats de la veille, son contre-sommet anti-Cop 21 qui devait se tenir le 14 novembre à Vénissieux et auquel la revue catholique Limite avait apporté son soutien. Devaient s’y trouver, aux côtés des contributeurs habituels du journal et d’universitaires, plusieurs de ses collaborateurs occasionnels issus de courants marxistes ou libertaires (Célia Izoard, Yannis Youlountas, Anselm Jappe), des militants antipub (Alessandro di Guiseppe, Yvan Gradis) mais aussi Thierry Jaccaud (rédacteur en chef de L’Ecologiste, revue proche de la Nouvelle Droite), Serge Latouche, le souverainiste Aurélien Bernier ou encore Cédric Biagini (éditions L’Échappée) et Pierre Thiesset (éditions Le Pas de côté), tous deux éditeurs du livre Vivre la simplicité volontaire qui réunit des chroniques du journal et dont les 4 000 premiers numérisation0017exemplaires sont épuisés. Dans le numéro du mois de décembre qui annonce ces deux nouvelles, on trouve également une chronique anti-« théorie du genre » sous couvert d’humour (voir ci-dessous), une illustration anti-Cop 21 à l’iconographie douteuse (voir ci-contre, cliquer pour agrandir) ou même un texte contre la manifestation anti-Cop 21 qui était prévue le 29 novembre et qui a finalement été interdite. « Le 18 novembre, le gouvernement a annulé les « marches pour la Cop21 à cause des événements du 13. Est-ce un mal ? », s’interroge le journal, se réjouissant presque de la répression contre cet événement, au prétexte de la présence prévue de Nicolas Hulot : « Voilà toute une partie de ce que la France compte d’organismes prêts à donner des leçons d’anticapitalisme à qui mieux mieux se ranger derrière la figure de proue du capitalisme maquillé en vert : Hulot. […] A noter que dans cette coalition figurent aussi des groupes confessionnels, quasiment tous représentés. » Le moins que l’on puisse dire, c’est que La Décroissance aime jouer au jeu de l’hôpital qui se moque de la charité, lui qui publie régulièrement des partisans de la Manif pour Tous, des proches de la Nouvelle Droite ou même le vice-président de la si détestée Fondation Nicolas Hulot, Dominique Bourg, comme nous l’avons déjà montré ici, ou . Sans surprise, ce numéro compte d’ailleurs son réactionnaire attitré en la personne de Kevin Victoire (ex-Ragemag, actuellement co-animateur du Comptoir et contributeur de Limite, qui se dit « socialiste conservateur » ou « socialiste antimoderne »).

Inversion des valeurs, toujours : ce sont ici les défenseurs des études de genre qui sont traités de "pudibonds". (Cliquer pour agrandir)
Inversion des valeurs, toujours : ce sont ici les défenseurs des études de genre qui sont traités de « pudibonds ». (Cliquer pour agrandir)
Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Régionales : grâce à l’UPR, les conspirationnistes ont des candidats dans toutes les circonscriptions.

L’UPR a réussi a présenter des candidats dans toutes les circonscriptions pour les élections régionales. Cependant, malgré des tentatives de lifting visant à évincer les candidats les plus problématiques, le parti de François Asselineau reste fondamentalement complotiste, comme le rapporte Streetpress. Le site pro-Israélien Inglourious Basterds pointe aussi l’un de ses candidats en Midi-Pyrénées, Nicolas Mauriange, pour ses sympathies complotistes, dieudonnistes et soraliennes. Nous avons pu vérifier nous-mêmes que l’homme était par exemple un chaud partisan des théories du complot s’agissant du 11-Septembre et que contrairement aux consignes d’Asselineau, il n’a pleinement pas nettoyé son Facebook, puisqu’on y trouve encore de nombreux posts émanant de Dieudonné, d’Egalité et Réconciliation ou du Parti antisioniste. Quelques exemples parmi tant d’autres, pris sur le seul mois d’octobre 2014 :

2015-12-05_mauriange_er 2015-12-05_mauriange_pas 2015-12-05_mauriange_dieudonné 2015-12-05_mauriange_quenelleSource : theinglouriousbasterds.com/la-brigade-juive-et-les-basterds-vous-presentent-nicolas-mauriange-bds-theorie-du-complot-et-negationnisme/

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Le 9 novembre, commémorons les victimes de la Nuit de Cristal

kristalnachtLu sur Memorial98 :

« Le 9 novembre, Memorial 98, avec ses partenaires du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le négationnisme) et de l’association Ibuka-France (Justice et soutien aux rescapés du génocide perpétré contre les Tutsis au Rwanda) vous invite à commémorer la « Nuit de Cristal », pogrom d’Etat commis par les nazis le 9 novembre 1938 contre les Juifs d’Allemagne et d’Autriche. »

RDV donc ce soir à 18 h devant le gymnase Japy : 2 rue Japy 75011, métro Voltaire ou Charonne.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Une organisation d’extrême gauche contre l’antisémitisme

Nous reprenons, avec son autorisation, un texte de Nicolas Dessaux initialement publié le 25 septembre 2015 sur le site de l’Initiative communiste ouvrière. Si cet article présente les positions de cette organisation sur la question de l’antisémitisme, les interrogations qu’il soulève s’adressent plus généralement à l’ensemble de le gauche radicale et des organisations et individus se reconnaissant dans l’internationalisme.

Le martyre de Saint Michel

Ô Saint-Michel,
Bravo : tu m’as démasquée. N’écoutant que ton courage et après une longue et pénible enquête t’ayant sans nul doute demandé beaucoup d’abnégation (et qui t’a très certainement valu de nombreuses menaces de la part des sbires de la CIA et de l’Otan qui me financent), tu as en un seul post mis à bas mes nombreux « médias-mensonges » en démontrant sans nul doute possible que j’étais « liée aux milieux néocons français » et payée de concert avec Caroline Fourest par les « dirigeants sionistes », BHL en tête, pour te « diaboliser » et te « calomnier ».

Royaume-Uni : les étranges fréquentations de Jeremy Corbyn

Jeremy Corbyn, le nouveau leader du Parti travailliste britannique (Labour), est célébré par toute une partie de la gauche pour son programme anti-austérité. Pourtant, depuis son élection à la tête du Parti travailliste, la polémique enfle au Royaume-Uni, s’agissant des amitiés de Jeremy Corbyn avec des cadres du Hamas et du Hezbollah, mais aussi avec Paul Eisen, un théoricien négationniste. Le point sur la question.