Besançon

Manifestation antifasciste hier à Besançon

antifa_besak_20151031Lu sur le blog Solidarité ouvrière :

« Près de 400 personnes se sont retrouvées place Marulaz à Besançon ce samedi 31 octobre, devant la librairie libertaire L’Autodidacte du groupe Proudhon de la Fédération Anarchiste, contre la recrudescence des agressions de la part de nazillons locaux en ville. […]

La manifestation très dynamique et bien accueillie par la population, après un passage par le centre ville, a pris la direction du quartier Bregille, où se situe le local du groupe de nazillons « Le Bunker », pour exprimer sa solidarité avec la population du quartier subissant les frasques de ces individus violent et racistes. »

Lire le compte-rendu complet →

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Besançon : mobilisation antifasciste ce samedi 31 octobre

affiche_manif_besakDans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 octobre, à Besançon, un groupe d’une dizaine de néonazis a tenté de détruire la librairie l’Autodidacte place Marulaz, avant d’être chassé par la réaction populaire. Afin de ne pas céder à l’intimidation, une riposte antifasciste est organisée ce samedi 31 octobre. Rendez-vous donc à 14 heures place Murlaz. Lire le communiqué sur le site de La Horde.

Article initialement publié le 28 octobre 2015.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Solidarité antifasciste avec les camarades de Villejuif et de Besançon

Des camarades de Villejuif nous ont transmis le communiqué suivant, diffusé hier sur le marché de la ville :

« LE FN N’EST PAS LE BIENVENU A VILLEJUIF !

Dimanche dernier, par leur présence, plusieurs dizaines de militants du PCF, du PG et du NPA ont empêché que le FN lance sa campagne sur Villejuif comme il l’avait prévu ! Après environ 1h de face à face sur le marché Delaune, le FN a finalement été contraint de partir sans avoir pu distribuer ses tracts. Non sans lien, dans la nuit de la veille, un groupe d’extrême-droite avait dégradé le local du PCF. Dans ce contexte où l’extrême-droite est à l’offensive, nous refusons que le FN s’installe dans notre ville et nous dénonçons les provocations policières qui ont conduit à l’interpellation et la garde a vue abusive d’un militant antifasciste ! »

Il y a une dizaine de jours, c’est à Besançon que l’extrême droite attaquait une librairie antifasciste :

antifa_besançon

Nous exprimons toute notre solidarité aux camarades antifascistes victimes des violences de l’extrême droite comme de l’arbitraire policier.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Les confusionnistes aussi se mobilisent contre le Tafta

Les mobilisations contre le Traité transatlantique (Tafta), sujet pourtant important, bien que portées par la gauche (Front de Gauche, Attac, Solidaires, EELV, CGT, PCF…), rassemblent au-delà des clivages politiques traditionnels et drainent nombre de militants confusionnistes. Ainsi, on a pu apercevoir en marge de la dernière manifestation qui a eu lieu dimanche à Paris l’UPR (qui est désormais une habituée) ou la webTV complotiste Independenza WebTV. Le M’Pep, Le Cercle des Volontaires, l’Agence Info Libre et Reporterre sont des relais réguliers de ces mobilisations. Mais même parmi les organisateurs des mobilisations et signataires des appels contre Tafta, certains posent question : c’est le cas du collectif citoyenniste Les Engraineurs qui engraineurs_affichesexisteavait édité en 2013 une affiche sexiste pour appeler à la mobilisation (cliquer sur l’image pour agrandir) ou du Parti Pirate, pointé en 2013 pour ses dérives sexistes (voir ici et ) et dont un candidat aux élections législatives de 2012 avait accordé une interview au journal Minute. Sans même citer Nouvelle Donne, et la liste n’est certainement pas exhaustive… Il semblerait que le phénomène ne touche d’ailleurs pas que Paris, puisqu’un lecteur nous a signalé que l’UPR avait pu diffuser sans problème sa propagande lors d’une manifestation à Besançon (Doubs). Le Tafta est aussi un des thèmes de campagne préférés de Debout la France, le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan. Plusieurs formations d’extrême droite comme Egalité et Réconciliation y portent également un intérêt, sans toutefois apparaître visiblement dans les manifestations.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Université de Besançon : Nicolas Bourgoin lâché par ses collègues

Enfin une bonne nouvelle émanant du monde universitaire : le démographe Nicolas Bourgoin est lâché par ses collègues de l’université de Besançon, suite aux mises en gardes de Solidaires étudiant-e-s et de Sud Education soutenus par le collectif Visa (Vigilance et initiatives syndicalistes antifascistes). Dans un communiqué, le bureau du Laboratoire de Sociologie et d’Anthropologie (LASA) et les responsables du département de Sociologie de l’UFC se sont désolidarisés de Nicolas Bourgoin en ces termes : « profondément choqués par cette duplicité qui consiste à utiliser son statut de chercheur à des fins non scientifiques, le bureau du LASA-UFC et les responsables du Département se désolidarisent et condamnent l’attitude de leur collègue qui les compromet par des amalgames inadmissibles. » La participation de Bourgoin à une conférence organisée ce 3 avril par Egalité et Réconciliation dans une salle communale de l’agglomération bisontine semble avoir mis le feu au poudres, alors que depuis plusieurs mois des antifascistes dénoncent la proximité de cet universitaire avec l’extrême droite soralienne. D’ores et déjà, Bourgoin a reçu le soutien de Jean Bricmont qui y voit sur Facebook une « nouvelle illustration » d’une supposée « alliance entre le pouvoir et les « antifas » » ainsi que d’Egalité et Réconciliation qui dénonce une « chasse aux sorcières » et précise que la conférence a dû être annulée.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Réunions publiques avec Dashty Jamal sur la situation au Kurdistan d’Irak

dashtyjamalSolidarité internationale : cette semaine, Dashty Jamal, représentant du Parti communiste ouvrier du Kurdistan, sera en France pour nous parler de la situation au Kurdistan d’Irak. Quatre conférences sont prévues : le mardi 24 mars à Lille, le mercredi 25 mars à Caen, le jeudi 26 mars à Besançon et le vendredi 27 mars à Paris. Détails sur le site de l’Initiative communiste ouvrière.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page