Charles Martel

A lire : Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l’histoire au mythe identitaire

L’ouvrage de William Blanc et Christophe Naudin, Charles Martel et la bataille de Poitiers : de l’histoire au mythe identitaire (Libertalia 2015) est un livre important. Motivé par la récupération de la figure du maire du palais par l’extrême droite identitaire, il fait le point sur l’état des connaissances historiques autour de cet événement qui a vu s’opposer en 732 les armées franques et arabo-berbères dans la vallée de la Vienne, sur la pérennité de sa mémoire depuis le Moyen Âge et sur les mésusages dont il fait aujourd’hui l’objet.

Retour sur le meeting anti-migrants de ce dimanche à Calais

Pour contrer l’interdiction de sa manifestation anti-migrants, le collectif Sauvons Calais a rassemblé 60 à 80 personnes lors d’une réunion privée au bar Le Cheval noir ce dimanche, selon La Voix du Nord, qui décrit un groupe essentiellement masculin, composé d’individus « pour la plupart habillés de noir, plutôt jeunes, et seulement une demi-douzaine de femmes. Une dizaine de vigiles sont postés aux alentours, ainsi que quelques membres du service de sécurité. » Étaient présents Yvan Benedetti, ex-dirigeant de l’Œuvre française, Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, et Kévin Rèche, leader du groupe Sauvons Calais. Reprenant une rhétorique propre à la gauche radicale, le collectif raciste appelle à la création de « comités d’autodéfense populaires » contre les migrants, mais aussi à tous les expulser. De quoi inquiéter, après l’agression récente d’une manifestation de sans-papiers à Bruxelles parle groupe Nation et par Laurent Ozon, qui avait appelé au rassemblement de ce dimanche. De son côté, Riposte laïque, qui organisait le même jour des « Rencontres Charles Martel » à Poitiers parle d’une « réussite prometteuse » sans toutefois donner de chiffres de participation.

Conférence de presse du Parti de la France ce dimanche à Calais. (Jean-Pierre Brunet/La Voix du Nord)
Conférence de presse du Parti de la France ce dimanche à Calais. (Jean-Pierre Brunet/La Voix du Nord)
Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Ce week-end, l’extrême droite se mobilise contre les migrants

Ce week-end, plusieurs manifestations anti-migrants sont prévues. Tout d’abord à Calais, où Laurent Ozon et son Mouvement pour la Remigration avaient prévu se se rendre pour protester contre « l’anarchie migratoire ». Malgré l’interdiction préfectorale qui frappe leur initiative, il semble que certains d’entre eux entendent la maintenir. 2015-06-06_ozon_calais22015-06-06_ozon_calais Hier déjà, Ozon a donné à Paris, dans le cadre des conférences hebdomadaires organisées par le think tank d’extrême droite Dextra dans le bar El Siete (283 rue Saint-Jacques), une réunion autour du thème « Face à l’immigration clandestine, résistance civile ! » Parallèlement, une « Rencontre Charles Martel » réunit ce dimanche à Poitiers le gratin de l’extrême droite, à l’invitation du Cercle des Chats bottés présidé par Jacques Soulis (Riposte laïque) : Roland Hélie (Synthèse nationale), Carl Lang (Parti de la France), Pierre Vial (Terre et Peuple), Christine Tasin (Résistance républicaine), Richard Roudier (Réseau Identités), Pierre Cassen (Riposte laïque) et Paul-Marie Coûteaux (Souveraineté, Identités et Libertés – Siel).

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page