Daesh

Déchéance de nationalité : François Hollande se propose d’appliquer le programme du FN

1175627_les-temps-forts-de-hollande-devant-le-congres-web-tete-021482277306
François Hollande vient d’annoncer un programme inquiétant devant le Parlement réuni en Congrès : modification de l’article 36 de la Constitution qui porte sur l’état de siège pour y inclure l’état d’urgence, introduction de la possibilité de déchoir des bi-nationaux de leur nationalité et facilitation des expulsions :

« Nous ne pouvons pas rendre quelqu’un apatride, mais nous devons pouvoir le faire pour une personne condamnée pour des actes de terrorisme même s’il est né français, s’il a une autre nationalité. Nous devons pouvoir expulser plus rapidement des étrangers qui représentent une menace d’une particulière gravité pour l’ordre public et la sécurité de la Nation. Nous devons pouvoir interdire à un binational de revenir sur le sol national sauf à ce qu’il se soumette à un dispositif de contrôle, comme le font les Britanniques. Nous devons pouvoir expulser plus rapidement un étranger qui présente une menace, mais nous pouvons le faire dans le respect de notre législation. »

Par ailleurs, le Président souhaite que les parlementaires votent la prorogation de l’état d’urgence pour trois mois (une période qui couvrira donc la Cop 21 et les contre-manifestations prévues). Il a annoncé un renforcement des moyens et des effectifs de la police et de l’armée, incluant une discussion sur le droit à la « légitime défense » des policiers : « Face à la violence des terroristes, la condition de la légitime défense des policiers, des conditions dans lesquelles ils peuvent faire usage de leurs armes doivent être traitées. » Or, on sait très bien que ce type de mesures sécuritaires prises sous le coup de l’émotion et sous des prétextes anti-terroristes ne tarde jamais à être étendu à d’autres faits. On remarque qu’alors que seul le FN (et, depuis Sarkozy, une partie grandissante de la droite) proposait jusque là la déchéance de nationalité, aujourd’hui, la gauche de gouvernement se propose de prendre le train en marche. Quant au droit pour les policiers de faire usage de leurs armes et à la notion de « légitime défense » dans ce cas, on sait aussi qu’elle sert depuis longtemps de prétexte pour couvrir des « bavures ». De même, la notion de « menace » appliquée aux étrangers est extrêmement large : potentiellement, tous pourraient être touchés, surtout les plus précaires (migrants, réfugiés, sans-papiers). Bien sûr, toutes ces décisions doivent encore être votées, mais nul doute que le ver et dans le fruit et qu’on se dirige vers une société de plus en plus sécuritaire. De fait, c’est l’ensemble de la société qui risque de subir dans les mois à venir d’importantes restrictions des libertés publiques. Enfin, François Hollande a proposé de rencontrer les présidents américain et russe en vue d’une coalition élargie en Syrie qui intensifierait les bombardements contre Daesh, dont on sait qu’ils font pourtant de nombreuses victimes civiles. Voir les déclarations de François Hollande sur le site des Echos.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Des documentaires à voir sur Daesh, la dictature d’Assad et le système Poutine

Nous n’avons pas l’habitude de faire la promotion d’émissions diffusées par les médias dominants, mais nous ferons une exception cette fois-ci en vous invitant à regarder les excellents documentaires diffusés hier sur Arte et sur France 2, à propos d’une part des crimes de Daesh et de l’Etat policier syrien et d’autre part du système Poutine en Russie.

A visionner pendant sept jours sur Arte :

Daech, naissance d’un Etat terroriste
Encerclés par l’Etat islamique
Entretien avec la réalisatrice de ces deux films, Sophie Nivelle-Cardinale
Disparus, la guerre invisible de Syrie

Et sur France 2, un film de Jean-Michel Carré visible encore six jours :
Poutine pour toujours ?

A noter aussi la diffusion sur Canal + lundi soir d’un « Spécial Investigation » sur les liens entre le FN et le régime de Poutine, visible par exemple ici et .

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

International : quelques faits marquants de ce mois d’août

Sur la scène internationale, ce mois d’août a été marqué par la reprise du programme de nucléaire civil au Japon, en dépit de l’opposition de la population et peu de temps après les célébrations des soixante-dix ans des bombardements nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki (voir aussi ici et ), alors que les effets de Fukushima ne cessent de se faire sentir (voir aussi ici). En Grèce, le gouvernement de Syriza n’a pas tenu le choc de l’après-référendum et de ses reculades, et face à la fronde des députés de l’aile gauche de  Syriza qui ont lancé une nouvelle formation politique, Unité populaire, Alexis Tsipras a dû démissionner, déclenchant très probablement des élections anticipées dans les semaines à venir. En Hongrie enfin, le gouvernement de Viktor Orban a profité de l’été pour faire bâtir par l’armée un mur anti-migrants de 175 km le long de sa frontière avec la Serbie. Pendant ce temps, Daesh et Boko Haram continuent leurs exactions, du commerce d’esclaves sexuelles (voir aussi, pour rappel, ici, et ) à la destruction de biens culturels en passant par la persécution des homosexuels et des massacres en tous genres (voir aussi ici), tandis que la Turquie, en pleine crise politique et face à la menace de l’Etat islamique, a choisi de relancer sa guerre contre les Kurdes du PKK, alors que ceux-ci sont au premier rangs de ceux qui combattent l’organisation djihadiste.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Rassemblement antifasciste à 17 heures à Quimper

Contre l’extrême droite emmenée par Quimper Résistance et Adsav qui compte manifester aujourd’hui à Quimper contre « l’islamisation », le collectif antifasciste local appelle à un contre- rassemblement ce mardi 30 juin à 17 heures place Saint-Corentin. Voir ci-dessous le texte de l’appel (cliquer pour agrandir).10983336_836715449730126_5687440154931200758_o

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Rassemblement ce soir à Paris contre le massacre de 42 personnes par Daesh à Kobanê

Photo Ornella Guyet
Photo Ornella Guyet

Le Conseil démocratique kurde en France (CDKF) appelle à manifester ce soir vendredi 26 mai à 18 heures place de la République à Paris, pour protester contre le massacre de 42 personnes à Kobanê par des troupes infiltrées de l’État islamique. Lire son communiqué sur Facebook ou sur le site de L’Humanité, ainsi que les précisions apportées par Paris-Luttes.info.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Réunions publiques avec Dashty Jamal sur la situation au Kurdistan d’Irak

dashtyjamalSolidarité internationale : cette semaine, Dashty Jamal, représentant du Parti communiste ouvrier du Kurdistan, sera en France pour nous parler de la situation au Kurdistan d’Irak. Quatre conférences sont prévues : le mardi 24 mars à Lille, le mercredi 25 mars à Caen, le jeudi 26 mars à Besançon et le vendredi 27 mars à Paris. Détails sur le site de l’Initiative communiste ouvrière.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Ce samedi, manifestations de soutien au peuple syrien dans toute la France

Affiche_Syrie_LibertéSouria Houria, association réunissant des opposants syriens en exil en France, donne la liste des manifestations et rassemblements prévus tout au long du mois de mars en soutien à la lutte du peuple syrien contre les tyrannies de Bachar Al-Assad et de Daesh. A Paris, le rendez-vous est fixé ce samedi 14 mars à 15 heures place de la République et le cortège se dirigera vers l’Hôtel de Ville. Au bout de quatre ans de lutte, les combattants de la liberté sont de plus en plus isolés, pris entre le feu du régime et celui du rouleau compresseur djihadiste, et ce dans l’indifférence de plus en plus générale de la communauté internationale. Alors que certains députés français (dont l’UMP Jacques Myard qui est soutenu par son parti et le PS Gérard Bapt qui lui pourrait être sanctionné par le sien) sont allés récemment en Syrie dans le but de renouer des liens avec Bachar Al-Assad et ses affidés pour combattre Daesh, les abandonnant à leur sort, il est important de montrer notre soutien aux Syriens, ainsi qu’à tous les peuples qui dans la région luttent pour leur survie et leur liberté.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page