David Rabhi

Fils de Pierre Rabhi et propagandiste d’extrême droite.

The Worst Of David Rabhi

2015-10-13_davidrabhi_edDavid Rabhi, le moins connu des fils de Pierre, s’est plaint le 28 septembre dernier dans une longue logorrhée qu’on puisse lui attribuer des sympathies pour l’extrême droite. Il attribue à ces affirmations le même caractère que si on tenait à son égard des propos racistes : « Souvent, les gens qui ne me connaissent pas et qui se renseignent sur Internet à mon propos, me croient soutenant le partis FN et ses idées. Je vis cela exactement comme les affronts racistes que j’ai eu à subir étant enfants. » Pourtant, si les injures racistes relèvent effectivement de l’infamie, les sympathies de David Rabhi pour l’extrême droite française et les théories du complot font elles partie des faits avérés. Après un examen minutieux de son compte Facebook, nous notions déjà dans notre article consacré au clan Rabhi il y a plusieurs mois :

« Beaucoup plus anecdotique, l’autre fils de Pierre Rabhi, David, grand frère de Gabriel, a lui aussi ouvert en février 2013 un compte sur le réseau social, et sa première publication le 11 mai de la même année était une vidéo de Marine Le Pen, présentée comme une « provoc ». Le 17 juillet suivant, il y a fait la promotion d’Aymeric Chauprade, ex-soutien de Philippe De Villiers devenu cadre du Front national, puis y a ardemment défendu Dieudonné au cri (virtuel) de « Vive les Quenelles » en décembre et janvier derniers (il continue d’ailleurs d’en faire la promotion). Il apprécie enfin Egalité et Réconciliation, l’ex-député belge d’extrême droite Laurent Louis, Etienne Chouard et les interviews de Bachar Al-Assad par le Réseau Voltaire ou celles de Vladimir Poutine par TF1 (mais sans les coupes), le blog Les-crises.fr ainsi que l’Union populaire républicaine (UPR). »

Une tendance confirmée par ses derniers posts, dont l’un s’appuie sur une vidéo de Médias-Presse-Info pour développer des théories du complot sur les migrants et dont un autre diffuse les « analyses » d’Alain Soral, de Michel Collon, d’Ayssar Midani ou du Hezbollah sur Daesh. Pour ceux qui auraient un doute, nous proposons ci-dessous un « worst of » du compte Facebook de David Rabhi entre 2013 et 2015, entre théories du complot, hommages à Dieudonné ou propos douteux sur les « races ». Tous ces posts sont encore en ligne à l’heure où nous écrivons.

David Rabhi – Worst Of

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Le climatoscepticisme des fils Rabhi

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

David Rabhi, l’un des deux fils de Pierre Rabhi, a fait part le 11 mars dernier sur Facebook  de son penchant pour les théories climatosceptiques, en renvoyant vers une interview d’un spécialiste suisse des avalanches, Werner Munter, publiée sur le site du journal helvétique Le Matin le 3 mai 2014. Munter remet en cause les travaux du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) concluant à une large responsabilité humaine dans le réchauffement climatique. Sans surprise, Gabriel Rabhi a volé au secours de son frère David en niant le caractère polluant des rejets excessifs de CO2 dans l’air que provoquent les activités humaines. On se demande ce qu’en pense leur écologiste de père… Enfin, David Rabhi en a profité également pour réitérer sa croyance dans les théories du complot sur le 11-Septembre. Quelle famille !

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Ecologie, Monnaie… Le clan Rabhi à l’avant-garde de la confusion

Gabriel Rabhi, fils de Pierre, commence peu à peu à se faire une place au sein de la complosphère, et affiche sans honte ses sympathies pour l’extrême droite. Beaucoup plus discret, son frère David partage les mêmes idées sur Facebook. Sans aller aussi loin, leur père est connu pour développer une pensée réactionnaire et mystique, sous couvert d’humanisme, qui rencontre un grand succès dans les milieux écologistes. Le confusionnisme, une tradition chez les Rabhi ?