International

A l’appel du Siel, l’extrême droite s’est réunie hier à Paris pour soutenir Viktor Orbán

Hier après-midi, le Siel (Souveraineté Indépendance et Libertés), une formation d’extrême droite, a réuni environ 200 personnes devant l’ambassade de Hongrie pour soutenir la politique xénophobe du gouvernement de ce pays, dirigé par Viktor Orbán. Sur une petite tribune bordée d’une banderole « Les nôtres avant les autres », se sont tenus des discours de Karim Ouchikh (président du Siel), de Christian Vanneste (RPF), de Charles Beigbeder, de Frédéric Pichon (vice-président du Siel), de François Billot de Lochner (Liberté politique). L’essayiste Roland Hureaux en a profité pour se féliciter de l’intervention russe en Syrie. La présence de l’écrivain Renaud Camus, de Pierre Cassen ou de Christine Tasin a également été relevée sur certains comptes Twitter et dans la presse, tandis qu’une allocution du journaliste Christian Combaz a été lue. Dans la foule, plusieurs membres de La Dissidence, dont Vincent Vauclin, avaient répondu présents, mais aussi Electre, l’actrice porno d’extrême droite. Cliquer sur les images pour les agrandir :DSC_0025_01_bisCSC_0026_bisLe 24 septembre dernier, le Siel avait déjà organisé une manifestation qui avait réuni plusieurs centaines de personnes devant l’ambassade d’Allemagne contre la politique d’accueil des migrants annoncée par Angela Merkel, lors de laquelle étaient apparemment aussi présents des membres de Riposte laïque et une équipe de TV Libertés. Lors de de ce rassemblement, le cirque tzigane Romanès situé juste en face avait vu son entrée bloquée et ses membres avaient dû supporter de nombreuses insultes anti-Rroms. C’est pourquoi hier, une cinquantaine de personnes se sont réunies à son appel pour le soutenir, alors qu’il subit par ailleurs régulièrement depuis plusieurs semaines les foudres d’associations de riverains ainsi que des dégradations et vols de matériel. Le 27 novembre prochain, le Siel organisera encore un rassemblement à Bordeaux   avec Riposte laïque, Résistance républicaine et Vigilance halal. Soulignons que le Siel est un parti membre du Rassemblement Bleu Marine, et démontre à lui seul que cette coalition de formations gravitant autour du FN n’a aucun scrupule à accueillir et à côtoyer des militants radicaux. Par contre-coup, cela démontre que contrairement à ce que ne cessent de répéter ses stratèges en communication mais aussi de nombreux analystes extérieurs, non, le FN n’a pas « changé ». Enfin, notons que parallèlement, Génération identitaire a encore occupé hier le toit d’un centre d’hébergement pour migrants à Triel-sur-Seine (Yvelines), tandis que  des militants de Terre et Peuple et de la Ligue du Midi ont défilé à Perpignan, en marge d’une manifestation en faveur de la langue catalane organisée par des formations de gauche et séparés d’elles par un cordon de policiers. Pendant ce temps, le mouvement belge Nation manifestait contre les migrants à Mouscron (Belgique), tandis que Carl Lang et Thomas Joly tenaient une conférence de presse à Pouilly-en-Auxois (Cote-d’Or) après l’interdiction de la manifestation du Parti de la France. Consulter notre recensement des événements d’extrême droite prévus ce mois-ci.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Novembre 2015, attention : l’extrême droite est de sortie !

Ce mois de novembre, beaucoup d’événements d’extrême droite vont avoir lieu sur tout le territoire, avec pour leitmotiv le rejet des migrants. Nous en dressons la liste, qui est appelée à être complétée si nécessaire, ainsi que des initiatives antifascistes qui sont prévues pour les contrer.

Des documentaires à voir sur Daesh, la dictature d’Assad et le système Poutine

Nous n’avons pas l’habitude de faire la promotion d’émissions diffusées par les médias dominants, mais nous ferons une exception cette fois-ci en vous invitant à regarder les excellents documentaires diffusés hier sur Arte et sur France 2, à propos d’une part des crimes de Daesh et de l’Etat policier syrien et d’autre part du système Poutine en Russie.

A visionner pendant sept jours sur Arte :

Daech, naissance d’un Etat terroriste
Encerclés par l’Etat islamique
Entretien avec la réalisatrice de ces deux films, Sophie Nivelle-Cardinale
Disparus, la guerre invisible de Syrie

Et sur France 2, un film de Jean-Michel Carré visible encore six jours :
Poutine pour toujours ?

A noter aussi la diffusion sur Canal + lundi soir d’un « Spécial Investigation » sur les liens entre le FN et le régime de Poutine, visible par exemple ici et .

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

L’extrême droite de sortie cet après-midi dans les rues de Paris

Cet après-midi, Alexandre Boubekeur alias Charles Bronson, un militant d’Egalité et Réconciliation connu pour diffuser sur Facebook des photos de militants antifascistes, a prévu de se rendre à la Marche de la dignité. Il l’a annoncé hier soir sur Facebook avant de retirer son post tôt ce matin.2015-10-31_boubekeur_dignitéD’autre part, une manifestation de soutien au régime russe était également organisée cet après-midi dans les rues de Paris, à l’initiative notamment de militants bacharistes et du Réseau Voltaire.

Source : Info-russes.com
Source : Info-russes.com
Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Une organisation d’extrême gauche contre l’antisémitisme

Nous reprenons, avec son autorisation, un texte de Nicolas Dessaux initialement publié le 25 septembre 2015 sur le site de l’Initiative communiste ouvrière. Si cet article présente les positions de cette organisation sur la question de l’antisémitisme, les interrogations qu’il soulève s’adressent plus généralement à l’ensemble de le gauche radicale et des organisations et individus se reconnaissant dans l’internationalisme.

Suède : des milliers contre le racisme à Stockholm

Lu sur le blog Solidarité Ouvrière :

« Suite à l’attentat raciste au sabre commis le 22 octobre par un militant d’extrême-droite contre une école accueillant majoritairement des élèves issus de l’immigration à Trollhättan, attentat qui a causé la mort d’un élève et d’un éducateur, des milliers de personnes ont manifesté ce 29 octobre à Stockholm contre le racisme. »

Voir les photos →

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Deux rendez-vous de solidarité avec le peuple kurde ce week-end à Paris

10903961_1536384526633269_2296873226400696220_o12182878_630260343780277_2948637981786196003_o Deux rendez-vous de solidarité avec le Kurdistan à noter ce week-end à Paris : samedi 30, une soirée de soutien à la campagne « Des livres pour le Rojava » en présence de son coordinateur, Yasin Duman. Rendez-vous à 19 heures à l’ENS rue d’Ulm, détails sur Paris Luttes Info. Et dimanche à 14 heures à Bastille, manifestation dans le cadre de la marche mondiale pour Kobanê. Détails sur Facebook. Deux rendez-vous encore une fois absents de Démosphère Paris.

Article initialement publié le 29 octobre 2015.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Allemagne : Akif Pirinçci, la nouvelle coqueluche de Pegida

Lutz Bchmann et Akif Pirinçci à la tribune de Pegida. (D. R.)
Lutz Bachmann et Akif Pirinçci à la tribune de Pegida. (D. R.)

Toujours en Allemagne, le mouvement Pegida, que l’on croyait moribond il y a quelques mois, revient en force. Lundi dernier, 15 000 à 18 000 personnes ont défilé dans les rues de Dresde pour son premier anniversaire. Une manifestation qui a marqué le grand retour de Lutz Bachmann, son controversé leader. Cette mobilisation a aussi été l’occasion de découvrir Akif Pirinçci, écrivain allemand d’origine turque homophobe, sexiste et anti-migrants. L’homme avait déjà soutenu par le passé que les Turcs et les musulmans avaient pour but de tuer les hommes allemands et de violer les femmes allemandes pour se reproduire, expliquant sur le site Die Achse des Guten (L’axe du Bien) que « la plupart des violeurs aujourd’hui en Europe sont musulmans » (source : achgut.com/dadgdx/index.php/dadgd/article/das_schlachten_hat_begonnen). Lundi, il a fait encore plus fort lors de la manifestation de Pegida en ayant regretté la fermeture des camps nazis, quelques semaines après qu’une polémique ait justement éclaté dans le pays concernant l’hébergement de migrants et de SDF dans une annexe de l’ancien camp de concentration de Dachau. Le Monde relate la scène :

« L’invité vedette, Akif Pirinçci, un écrivain allemand d’origine turque a en effet regretté la disparition des camps nazis. Un délit passible, selon certains juristes, de trois à cinq ans de prison. Après avoir évoqué les réfugiés – qu’il appelle « envahisseurs » –, Akif Pirinçci s’en est pris à un maire (CDU) qui aurait conseillé à un habitant hostile à l’ouverture d’un foyer pour réfugiés de quitter le pays puisqu’il n’en partageait pas les valeurs. « Il y aurait bien sûr d’autres alternatives. Mais malheureusement, les camps de concentration ne fonctionnent plus », a déploré l’orateur, sous les applaudissements. »

Depuis cette sortie, le romancier a vu ses livres retirés des programmes de publication et s’est fait lâcher par son webmaster, qui a exprimé dans une lettre ouverte sa « honte » d’avoir contribué à la diffusion de sa pensée, très prisée par l’extrême droite. Un temps hors ligne, le blog a cependant repris du service.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Allemagne : Thierry Meyssan et Ron Paul au congrès de Compact

La fiche biographique de Thierry Meyssan sur le site de Compact.
La notice biographique de Thierry Meyssan sur le site de Compact (cliquer pour agrandir).

Thierry Meyssan était bien présent hier à Berlin pour le congrès du magazine souverainiste, complotiste et pro-Kremlin Compact. Présenté comme un « journaliste et activiste pour la paix », il s’est exprimé dans l’après-midi sur « le soi-disant Printemps arabe, qui est rapidement devenu l’hiver des morts » et qui été selon lui « une opération des services secrets US ayant eu pour but d’installer les Frères musulmans au pouvoir dans toute la région. » Autre résultat de l’action de ces services secrets : le développement de Daesh. Meyssan s’est également, comme il se doit, félicité de l’intervention russe en Syrie et a remercié les autorités allemandes « pour avoir rendu possible son voyage en tant que réfugié politique ». Conclusion du compte-rendu de son intervention disponible sur le site de Compact : « À la fin toute la salle c’est levée et l’a remercié par une standing ovation. Les applaudissements visaient Meyssan, mais aussi Poutine ! » Parmi les autres intervenants, Ron Paul s’est exprimé en direct du Texas en faveur de « la sortie de l’Otan et la fermeture de la Fed », la banque centrale américaine, ce qui fait dire à Compact : « cet Américain est le bienvenu chez nous ! » De son côté, Andreas von Bülow « s’est posé la question de savoir si la crise des réfugiés entrait dans le cadre des plans d’action de la CIA », concluant son discours pas un martial « nous devons mettre fin à l’attentisme stupide [Dummhalten] des masses ! » Si F. William Engdahl qui était initialement annoncé n’apparaît pas dans le compte-rendu, en revanche, il y avait une ancienne agente des services secrets britanniques, Annie Machon. De même, les deux représentants de l’Institut de la Démocratie et de la Coopération, John Laughland et Natalia Narotschnitskaïa ont comme d’habitude répondu présents : c’est même Narotschnitskaïa qui a accueilli les invités et ouvert les débats.

Source : compact-online.de/compact-konferenz-live-ticker/

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page