Iran

Iran : Rassemblements contre la venue d’Hassan Rohani en France

rouhani-hollandevrpdesdictatures2Cette semaine, François Hollande recevra le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani. Les opposants à la dictature appellent à protester mercredi et jeudi après-midi à Paris, comme l’annoncent nos camarades de Soliran Paris. Deux rassemblements sont prévus :

Le mercredi 27 janvier 2016 de 15 h à 18 h place de la République,
Le jeudi 28 janvier de 15 h à 18 h à l’angle de la rue Vaugirard et de la rue de Tournon (face au sénat).

Venez les soutenir !

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Mobilisons-nous contre les régimes dictatoriaux, les agressions impérialistes et Daesh! Rejetons les politiques sécuritaires, racistes et d’austérité !

Nous publions ci-dessous un appel international qui circule depuis début décembre et a le mérite de la clarté, s’agissant de ce que peut être un positionnement de type « troisième camp » sur les tragiques événements qui bouleversent le monde et sur les politiques qui en sont à l’origine.

Royaume-Uni : les étranges fréquentations de Jeremy Corbyn

Jeremy Corbyn, le nouveau leader du Parti travailliste britannique (Labour), est célébré par toute une partie de la gauche pour son programme anti-austérité. Pourtant, depuis son élection à la tête du Parti travailliste, la polémique enfle au Royaume-Uni, s’agissant des amitiés de Jeremy Corbyn avec des cadres du Hamas et du Hezbollah, mais aussi avec Paul Eisen, un théoricien négationniste. Le point sur la question.

Le dessinateur iranien Kianoush Ramezi livre son analyse du concours négationniste Iran Cartoon

Un caricaturiste iranien, Kianoush Ramezi, a fourni le 21 juin dernier au site Caricatures et Caricature son analyse s’agissant du concours de dessins négationnistes qui a eu lieu récemment en Iran, et revient sur la démission du dessinateur Bernard Bouton de son poste de secrétaire général de la Feco, suite à sa participation à cet événement initié par le régime iranien. Il dévoile notamment dans quelles conditions s’organise le concours :

« Les organisateurs du concours international de dessins sur l’Holocauste, comme tous les autres grands événements sur la caricature est la « Iranian House of Cartoon ». Le directeur de cette «maison» – Masood Shojai Tabatabai – est l’un des islamistes extrémistes qui sont nommés directement par le chef suprême de l’Iran pour contrôler les journalistes, les artistes et les intellectuels […] Et comme ils ont un énorme budget, ils donnent toujours des prix très séduisants aux gagnants, prix qui sont, pour la plupart, les plus généreux comparés aux autres compétitions internationales de dessins à travers le monde. Aussi, quand ils invitent des « caricaturistes internationaux » en tant que membres du jury ou lauréats invités en Iran, ils les traitent comme on invite un président ! On leur fournit un chauffeur spécial, des hôtels 5 étoiles, les meilleurs restaurants, des visites spéciales et enfin des souvenirs très onéreux ! Ils n’ont pas de limite à dépenser de l’argent pour ça ! Et voilà comment ils achètent quelques noms !

[…]

Le Concours International de dessin sur l’Holocauste est très très différent des autres concours de dessin dans le monde. Il est basé sur un déni de l’histoire récente. Basé sur la haine et l’antisémitisme, il constitue une énorme propagande d’un régime qui réprime, torture, tue et emprisonne ses propres citoyens, y compris les caricaturistes ! Les caricaturistes en exil les plus nombreux dans le monde sont Iraniens ! La France accueille actuellement 3 dessinateurs qui ont été contraints à l’exil [y compris moi-même] »

Parmi les très nombreux opposants actuellement condamnés à mort en Iran pour avoir fait valoir leur droit à la libre expression, on compte le blogueur Soheil Arabi, qui est accusé de blasphème. Son procès devrait être prochainement révisé, nous espérons cette fois qu’il échappera à la mort.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Les louvoiements de Bruno Drweski entre le PCF et l’extrême droite

On retrouve le nom de Bruno Drweski dans de très nombreuses initiatives anti-impérialistes. Personnage discret, cet universitaire n’en entretient pas moins un important réseau d’influence tant à gauche (et notamment auprès de militants communistes) qu’à l’extrême droite. Non content de théoriser le confusionnisme politique, il le met en pratique.

Concours de dessins négationnistes en Iran : le secrétaire général de la Feco démissionne

Le dessinateur Bernard Bouton a dû démissionner de son poste de secrétaire général à la Fédération des organisations de caricaturistes (Federation of Cartoonists Organizations – Feco) suite à sa participation au concours de dessins sur l’Holocauste organisé par le régime iranien en réaction aux attentats de janvier en France, pour laquelle il a fourni des explications bien peu convaincantes. Pierre Ballouhey, vice-président de la Feco France, est revenu récemment sur cette affaire dans une interview dans laquelle il rappelle souligne la répression que fait subir le régime iranien aux caricaturistes qui n’ont pas l’heur de lui plaire. Il rappelle aussi quelques évidences :

« House of Cartoon est une officine du gouvernement Iranien, elle organise des concours contre les ennemis du gouvernement théocratique, ennemis qu’il veut anéantir : les dessinateurs de Charlie, les juifs, la démocratie, le liberté d’expression… et Daech. Personne ne les blâmera de cibler Daech, sauf que ce sont des sunnites donc leurs ennemis. J’ai fait beaucoup de dessins contre Daech et Boko Haram, ils sont parus dans Jeune Afrique et c’est ma fierté, ils sont vus dans toute l’Afrique. Mais il ne me viendrait jamais à l’idée de les envoyer à ces bandits d’ayatollahs. Le gouvernement d’Iran a le droit d’organiser des concours douteux et pourris mais on a le droit de ne pas y participer, surtout si on a la charge de représenter les dessinateurs de tous les pays. »

Rappelons que plusieurs dessinateurs proches d’Egalité et Réconciliation ont participé à ce concours.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Colloque pro-Poutine demain à Paris : du beau linge en perspective

L’Institut de la démocratie et de la coopération (IDC), une des nombreuses officines pro-Kremlin basée à Paris et animée par Natalia Narotchnitskaïa (ex-députée du parti nationaliste Rodina à la Douma) et John Laughland (universitaire britannique conservateur et eurosceptique) organise demain un colloque intitulé « Sanctions, traité transatlantique, crise de confiance… Quelles nouvelles règles pour le commerce et les relations internationales ? », avec un panel  comprenant entre autres le journaliste Christian Malard (responsable du service étranger de France 3), Youri Chafranik (président de l’Union des Producteurs de gaz et de pétrole de Russie) Gilles Rémy (PDG du groupe CIFAL), l’économiste Jacques Sapir qu’on ne présente plus, Viatcheslav Nikonov (député russe en charge de l’éducation qui a récemment appelé les Russes à « apprécier » leurs origines « aryennes »), Ali Ahani (ambassadeur de la République islamique d’Iran) et le député UMP Jacques Myard. Parallèlement, nous apprenons sans surprise que l’extrême droite française continue d’entretenir des liens étroits avec le Kremlin, au travers notamment de l’association Urgence Enfants d’Ukraine qui sous couvert d’humanitaire mène une campagne de soutien à l’action de la Russie au Donbass. Or, cette association a pour dirigeant Alain Fragny, ex-membre du Bloc identitaire et pour porte-parole Emmanuel Leroy, proche conseiller de Marine Le Pen (voir aussi cette croustillante vidéo tournée par le ministère de l’information de la République populaire de Donetsk : youtube.com/watch?v=IZnGZ8LTyd0). Et pendant se temps-là, en Russie, le culte de Staline fait son come-back tandis que Poutine justifie la signature du pacte germano-soviétique en affirmant qu’il « avait du sens du point de vue des garanties de sécurité pour l’Union soviétique »

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Le fin mot de la conférence sur le Yémen du 29 avril dernier

Le 29 avril dernier, un mystérieux Collectif français pour la Liberté des Peuples avait annoncé la tenue d’une conférence sur le Yémen avec Alain Gresh, qui avait démenti sa présence la veille. Qu’à cela ne tienne, la conférence a tout de même eu lieu, en présence de Bruno Drweski, vieux routier de l’anti-impérialisme campiste, de Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France et contributeur du Réseau Voltaire ainsi que d’Ayssar Midani, militante pro-Assad des plus actives et intervenante auprès de plusieurs médias d’extrême droite (Cercle des Volontaires, Egalité et Réconciliation). Rappelons que la conférence était animée par Sayeed Imededdin Hamrouni, un proche du régime iranien. Encore une fois, il s’agissait pour tous ces gens de prendre prétexte du conflit au Yémen pour afficher leur soutien à des régimes autoritaires comme celui de l’Iran ou de la Syrie, sous couvert d’anti-impérialisme. Le Yémen est en effet devenu le nouveau champ de bataille où s’affrontent indirectement les puissances impérialistes régionales, que ce soit l’Iran (qui soutient les insurgés houthistes) ou l’Arabie saoudite (qui soutient le gouvernement), deux régimes aussi peu enviables l’un que l’autre. Et pendant ce temps-là, ce sont les populations qui trinquent

drewski-yemen-1

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Pour un 1er-Mai internationaliste et solidaire !

D. R.
D. R.

A côté des traditionnelles manifestations ouvrières, qui sont toujours une occasion de mettre en avant nos revendications sociales, ce 1er-Mai sera aussi une occasion d’exprimer notre solidarité avec nos camarades du monde entier, par exemple en Iran, comme nous y appelle la Campagne pour la libération des prisonniers politiques en Iran :

« Des centaines de travailleurs et de militants ouvriers sont harcelés, emprisonnés et torturés ; leurs « crimes » sont posséder un livre, publier leur point de vue sur facebook ou se rassembler pour réclamer le versement de salaires impayés. Ils sont attaqués pour avoir revendiqué le droit de grève, de se rassembler et de former des syndicats indépendants ou d’autres organisations ouvrières. […] En plus de la répression de leurs droits politiques et civils, les travailleurs doivent faire face à la détérioration de leurs conditions économiques en Iran. Pour la classe ouvrière, cela signifie que des millions de familles sont tombées sous le seuil de pauvreté. Actuellement, il y a de nombreuses protestations contre le régime en Iran. La population proteste contre la brutalité du régime et lutte pour obtenir la liberté d’expression. Il y a aussi un développement du militantisme chez les travailleurs qui s’organisent dans des syndicats indépendants. Ces protestations ont besoin de votre soutien. Les prisonniers politiques en Iran ont besoin de votre soutien, puisqu’ils ne peuvent pas faire entendre leurs voix. […] »

Comme chaque 1er-Mai depuis vingt ans, une manifestation sera également organisée à Paris pour rendre hommage à Brahim Bouarram, ce jeune Marocain jeté dans la Seine le 1er mai 1995 en marge du défilé du Front national. A noter enfin, la manifestation contre le racisme et l’austérité qui aura lieu à Noisy-le-Grand, toujours en région parisienne.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page