Migrations

Paris : rassemblement de soutien aux migrants de la place de la République

refugees_welcome-01Depuis la manifestation de samedi, des dizaines de migrants, essentiellement afghans, campent place de la République à Paris. Si leur présence est « tolérée » par les autorités, c’est à la condition qu’ils n’affichent aucune banderole revendicative ni n’installent bâches ou tentes pour s’abriter. Un rassemblement est organisé demain mercredi 23 décembre à 18h00 place de la République pour les soutenir. Voici leur appel :

Nous sommes réfugiés et nous venons de différents pays. Nous vivons à la rue depuis 8 mois pour certains, un an pour d’autres. Certains sont arrivés plus récemment.
Nous sommes 200 personnes toujours sans logements et sans papiers. Nous avons décidé de rester Place de la République jusqu’à ce que le gouvernement nous donne des logements car nous n’avons pas d’endroit où vivre. Nous continuerons à manifester jusqu’à ce que le gouvernement nous donne un logement, la justice, des droits et des papiers.
Il fait froid place de la République et il pleut mais la police nous empêche d’utiliser des tentes ou même des bâches. Nous vous appelons à venir nous soutenir mercredi 23 décembre à 18h00.

We are refugees and we are from diferent countries. Some of us are living more than one year in the streets, some of us 8 months. Some of us arrived more recently.
We are about 200 people still without houses, still without papers. We decided to stay in Republique until government give us houses. We have no place for living. We will continue to demonstrate until the government give houses, justice rights and papers.
Place de la Republique is cold, it is raining, the police prevent us to use tents or even tarpaulins. We call on people to come to support us on wednesday 23 december at 18.00.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Mobilisons-nous contre les régimes dictatoriaux, les agressions impérialistes et Daesh! Rejetons les politiques sécuritaires, racistes et d’austérité !

Nous publions ci-dessous un appel international qui circule depuis début décembre et a le mérite de la clarté, s’agissant de ce que peut être un positionnement de type « troisième camp » sur les tragiques événements qui bouleversent le monde et sur les politiques qui en sont à l’origine.

Manifestation de soutien aux migrants à Paris ce samedi

2015-12-19_migrantsCe samedi à 15 heures, à l’occasion de la journée internationale es migrant-e-s, manifestation de soutien aux migrants à Paris, entre Barbès et République. Voici l’appel de l’Union nationale des sans-papiers :

A l’occasion de la journée internationale des migrantEs, plus que jamais : « MigrantEs : Bienvenue »

Un drame se déroule aux portes de l’Europe. Fuyant les guerres et les crises des millions de personnes quittent leur pays. Des milliers d’entre elles viennent trouver refuge vers l’Europe. La seule réponse qui leur est faite est la fermeture des frontières.

Des drames se déroulent aussi au cœur de l’Europe. Aujourd’hui à Calais près de 7 000 personnes vivent dans des conditions effroyables, tandis qu’à Paris nombre de migrantEs se retrouvent à la rue. Nous ne pouvons accepter que des gens soient condamnés à vivre dans de telles conditions.

Nous dénonçons les politiques française et européenne qui créent ces situations à Calais comme aux portes de l’Europe.

Nous demandons immédiatement des conditions d’accueil dignes pour tous et toutes. Qu’ils/elles soient nomméEs réfugiéEs, migrantEs ou sans-papiers, nous exigeons des droits égaux pour touTEs, des titres de séjour, l’accès aux soins et au logement.

Aujourd’hui l’Europe a fait la preuve de son incurie. Il faut supprimer le règlement de Dublin et démanteler Frontex qui sont les premières causes des drames que vivent aujourd’hui les migrants.

Dans le contexte actuel de violences racistes et d’état d’urgence, il est plus que jamais nécessaire de faire entendre une voix de solidarité avec les migrant-e-s. Les défendre est un combat anifasciste.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Toulouse : succès d’une manifestation contre le terrorisme, la guerre et l’état d’urgence

Photo OCML-VP
Photo OCML-VP

Samedi, une manifestation de soutien aux réfugiés a rassemblé plusieurs milliers de personnes. Le NPA en propose un compte-rendu :

« La banderole de tête « Contre la barbarie, contre les amalgames, Pour la paix et les libertés démocratiques » était suivie pour une camionnette avec « Quelle connerie la guerre » et la citation de Jaurès sur la nécessité de combattre l’injustice sociale. Notons la présence de mots d’ordre contre l’État d’urgence, mais surtout la mobilisation active de résistant-e-s au terrorisme avec un cortège kurde munie d’une banderole « Marche mondiale contre Daesh, pour Kobane et l’Humanité » et un cortège du DAL composé d’une cinquantaine de réfugié-e-s syriens derrière une banderole « Refugié-e-s, migrant-e-s, expulsé-e-s, solidarité ». Il y avait également un cortège « musulman » avec des panneaux pour démarquer l’Islam des terroristes. […] Le NPA avait choisi d’éditer des autocollants « Vos guerres Nos morts » qui ont été diffusés dans la manif avec succès et de diffuser un tract en fin de manif. La manifestation était silencieuse, nous n’avons pas considéré comme opportun d’utiliser notre mégaphone. […] Bref une manif bien différente des rassemblements de la semaine qui entonnaient la Marseillaise… et qui montre la nécessité de relancer le plus largement possible un front contre la limitation des libertés publiques qu’entraîne l’État d’urgence et la guerre, mais tout en se montrant clairement solidaire des victimes du terrorisme que nous combattrons en soutenant ceux et celles qui luttent sur le terrain contre Daesh : les kurdes et les forces progressistes syriennes. »

Lire le compte-rendu complet sur le site du NPA →

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Solidarité avec les victimes = Solidarité avec les migrants

Des passants, voisins, amis témoignent de leur solidarité avec les victimes des attentats d’hier mais aussi avec les migrants, têtes de turc d’ores et déjà pointées par l’extrême droite :

Vu en face du Petit Cambodge.
Vu en face du Petit Cambodge.
Vu au pied de la statue figurant la République, à République.
Vu au pied de la statue figurant la République, place de la République.
Vu à Proximité du Bataclan.
Vu à proximité du Bataclan.

Merci à Erio pour ses photos. (Cliquer pour agrandir)

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Attentats : l’extrême droite s’en prend à des cérémonies à Lille et à Metz

L’extrême droite ne s’arrête jamais : déjà, elle tente de faire porter la responsabilité des tueries d’hier aux migrants. Cet après-midi, une quinzaine de militants identitaires, identifiés par la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) comme appartenant au Front national, s’en sont pris à Lille à une cérémonie d’hommage et de recueillement organisée par la LDH. Lu dans La Voix du Nord :

« 15h15, place de la République. Tandis que l’émotion transpire sur ces lieux déjà témoins d’autres drames récents aux mêmes relents écœurants, un groupe d’extrême droite traverse le boulevard de la Liberté. Ils brandissent une banderole sur laquelle sont inscrits ces mots en lettres noires : « Expulsons les islamistes ! » Le poing levé, ils vocifèrent insultes et menaces. La tension monte. Après un bref instant de surprise, des dizaines de manifestants se précipitent au devant des provocateurs. « Dehors les fachos ! » Le slogan résonne haut et fort. Des policiers équipés façon Robocop se glissent entre les deux groupes pour éviter le pire. Les identitaires sont dépassés. Acculés près de l’entrée du métro. »

Un événement similaire a eu lieu à Metz. Dès ce matin, voici le genre d’images qu’on pouvait trouver sur Synthèse nationale, suivi dans la journée d’un communiqué haineux de Carl Lang, président du Parti de la France :

2015-11-14_synthesenationale2

Philippe de Villiers n’a pas été en reste :

2015-11-14_attentats_devilliers

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page