Mouvement anti-technologie

Dérives de l’écologisme

« Lundi matin », l’émission de Radio libertaire animée le groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine, a consacré son émission de lundi dernier à la question du confusionnisme dans l’écologie. Y est en particulier évoqué le danger de certains discours anti-féministes qui sous couvert de critique de la technologie sont prêts à remettre en cause le libre accès des femmes à la contraception ou à l’avortement. Confusionnisme.info y est cité. Merci à ces camarades pour leur soutien.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Pour ceux qui douteraient des rapports entre Olivier Rey et la Nouvelle Droite

Olivier Rey, intellectuel populaire auprès de certains militants anti-technologie, écologistes et/ou libertaires (il a participé à l’ouvrage controversé Radicalité : 20 penseurs vraiment critiques publié en 2013 aux éditions L’Échappée et a été publié par le journal La Décroissance) est, nous apprend Radio Vosstanie, « un drôle de personnage. Créationniste « éclairé », critique catholique de la « théorie du genre » sous le signe de l’assignation divine. Dont les contributions sont reprises dans diverses publications de la Nouvelle Droite dont la revue Krisis ». Dans une vidéo mise en ligne le 13 mars dernier par la webTV d’extrême droite TVLibertés dans le cadre de son l’émission « Les idées à l’endroit », on peut voir Rey débattre avec Alain De Benoist (animateur de l’émission), Frédéric Rouvillois (un professeur de droit public qui étudie notamment la « démocratisation » du Royaume du Maroc sous Mohamed VI) et Gaultier Bès (de Berc), un décroissantiste membre des Veilleurs autour du thème « L’idéologie du progrès, nouvelle religion des temps modernes ? »

2015-03-16_tvlibertésDe gauche à droite sur le plateau de TVLibertés : Frédéric Rouvillois, Gaultier Bès, Alain De Benoist (animateur), Olivier François (présentateur) et Olivier Rey.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

L’extrême droite et l’écologie

L’intérêt d’une certaine extrême droite pour l’écologie a des origines anciennes. Le partage de thématiques communes favorise les ponts avec d’autres courants de l’écologie, notamment à gauche, qui tendent malheureusement à se développer largement depuis quelques années, au cœur même de nos mouvements. Petit tour d’horizon de la mouvance

Une brochure sur le masculinisme en milieu anti-industriel

Le collectif grenoblois Stop Masculinisme a récemment sorti une brochure dénonçant l’influence grandissante de cette idéologie réactionnaire anti-femmes et anti-féministe auprès de certains militants anti-industriels et anti-technologie. En particulier, la brochure s’intéresse au cas de Pièces et Main d’Oeuvre (PMO), qui est sans doute le collectif le plus connu dans ce domaine, et qui depuis plusieurs mois relaient complaisamment des textes réactionnaires relevant du discours masculiniste. Du coup, Stop Masculinisme s’interroge : « PMO passe son temps à critiquer les progrès technologiques. Or, PMO nous dit que ces mêmes progrès conduisent à dévaloriser la virilité et à favoriser l’émancipation féminine. Doit-on en conclure que ces évolutions sont, pour PMO, négatives ? » Parallèlement, PMO a publié des textes remettant en cause la légitimité de la lutte antifasciste. Cas d’école, il ne fait malheureusement pas exception : on se souvient par exemple des intrusions récentes du réactionnaire masculiniste Alexis Escudero dans les milieux libertaires sous couvert de critique de la technologie (voir aussi ici, et ). la brochure éditée par le collectif Stop Masculinisme de Grenoble peut être téléchargée ua format pdf ici (version A4) ou (version A5).

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page