Nantes

Qu’est-ce qu’Alternatiba ?

Les 26 et 27 septembre s’est tenu à Paris une Alternatiba, qui a réunit autour de 60 000 personnes sur la place de la République. Une autre, de dimension européenne, est prévue les 5 et 6 décembre à l’occasion de la Cop 21 à Montreuil. Mais d’où vient ce mouvement ? Comment fonctionne-t-il ? Quelles sont ses orientations ?

Demain samedi à Verdun et à Nantes, rendez-vous antifascistes

2015-11-13_tavernedethor_verdunDemain samedi 14 novembre à Verdun aura lieu une manifestation contre la Taverne de Thor, lieu de rendez-vous néonazi situé en Moselle. RDV donc à 14 heures au parc de Londres. Télécharger le tract : tractA5-verdun- 14novembre

12248154_917741324928708_5489707934669198615_oLe même jour, une manifestation aura lieu à Nantes contre le racisme, quelques jours après l’agression violente contre un squat de migrants. RDV à 14 heures place du Bouffay.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

A Nantes, 500 personnes disent « non » aux violences contre les migrants

Hier soir, 500 personnes se sont réunies à Nantes pour soutenir les migrants, en réaction à l’ignoble attaque d’un squat situé à Chantenay il y a quelques jours, sur lequel ont été jeté plusieurs cocktails molotov, signe de la montée en puissance des violences d’extrême droite contre ces personnes déjà fragilisées par leur situation précaire. Une nouvelle manifestation est prévue ce samedi.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Des cocktails molotov lancés contre un squat de migrants à Nantes

La nouvelle vient de tomber : une maison habitée par des migrants vient d’être attaquée à coups de cocktails molotovs à Nantes. Cette attaque d’une extrême violence fait suite à des mois d’agitation anti-migrants émanant de l’extrême droite, allant des rassemblements anti-migrants à l’agression de manifestations organisées par ces derniers, en passant par l’occupation des toits de lieux qui les accueillent. Quarante migrants vivent dans ce squat nantais, et heureusement aucun n’a été blessé. Nous exprimons notre solidarité avec les victimes de cet ignoble attentat.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Rassemblement confusionniste demain à Nantes

Parmi les mouvements tous plus loufoques les uns que les autres qui rêvent d’un « coup d’Etat citoyen » pour le 14 juillet, Carnet de bord d’un antifa signale le groupe Facebook « Rassemblement national des personnes indignées », qui compte organiser demain sur le cours Saint-Pierre à Nantes un événement baptisé « Les 99% font la fête ». Ce groupe affiche une ligne citoyenniste qui prône ouvertement l’alliance des contraires et diffuse des vidéos de Quenel+, la webTV de Dieudonné. Son discours est légaliste, transclassiste et son invitation ouverte « aux mouvements dissidents », terme par lequel s’auto-désigne désormais toute une partie de l’extrême droite (cliquer pour agrandir) :2015-06-27_indignés_nantes3

2015-06-27_indignés_nantes2Bienvenue, oui, mais pas à tout le monde :2015-06-27_indignés_nantes

Où se place donc le curseur pour déterminer si une personne est « perturbante » ? La prétendue tolérance de ce mouvement semble donc atteindre rapidement ses limites et on sait d’expérience que les tentatives pour déterminer ce qui relèverait de la normalité ou de la « déviance », en particulier dans le champ social, sont le propre des sociétés autoritaires et des régimes répressifs.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Effet boomerang

Cliquer pour agrandir.
Cliquer pour agrandir (encodage Confusionnisme.info)

Les partisans du mouvement du 14-Juillet ne savent décidément plus quoi inventer pour se faire remarquer. Dernier exemple en date : le Nantais Bruno Le Floch (Debout les Francais) nous apprend à lever une barrière d’autoroute, en prévision de « l’ultimatum » envoyé par le « gouvernement provisoire » du « Conseil national de transition » aux sociétés d’autoroutes, en vue d’obtenir la gratuité de la circulation sur leurs réseaux à partir du 26 juillet prochain (quoique d’autres fixent cet ultimatum au 26 juin : avant de prétendre gouverner, il va falloir se mettre d’accord sur ce genre de détail). Manifestement, sa technique n’est pas encore vraiment au point…

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Nantes : Mais que vient faire la « démosophie » dans une Maison des syndicats ?

Le 13 mars, la Maison des Syndicats de Nantes accueillera un débat autour du thème « Apprendre à ne plus marcher sur la tête » avec Eric Fiorile, fondateur de la « démosophie », qui se veut à la fois un mouvement politique et un ensemble théorique aux fondements obscurs. Relayé par l’ensemble de la complosphère et par une partie de l’extrême droite (Cercle des Volontaires, Chantal Dupille dite Eva R, Egalité et Réconciliation, MetaTV, etc.), Fiorile, qui se présente comme un chef d’entreprise à la retraite soucieux de réunir autour de son projet par delà les différences de classes, se revendique de la « dissidence », terme désormais employé par toute une partie de l’extrême droite pour se faire passer pour subversive. Il entend lutter contre « le nouvel ordre mondial » et sur son site Demosophie.com, il affiche sa sympathie entre autres pour les sites d’extrême droite Le Libre Penseur, AlterInfo ou TVLibertés qu’il qualifie de « presse libre ». Annoncée sur différents sites de la mouvance, la conférence, qui sera suivie le lendemain d’un atelier « santé » dont le droit d’entrée s’élève à 50 euros, serait organisée par une association bio. Sur Facebook, c’est un mystérieux groupe « Debout les français » qui en assure la promotion. Cette réunion s’inscrit dans la dynamique voulue par Fiorile en vue de construire un vaste mouvement capable de « se retrouver devant l’Élysée le 14 juillet 2015 afin d’y opérer un coup d’état citoyen », comme le résume la webTV complotiste MetaTV. Un militant de la CNT a publié sur Indymedia Nantes un article détaillant les tentatives opérées par les démosophes pour s’infiltrer dans le mouvement social nantais. On se demande vraiment comment un tel mouvement peut se voir ouvrir les portes d’un lieu symbolique des luttes ouvrières.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page