Ornella Guyet

Journaliste et militante antifasciste, animatrice de Confusionnisme.info.

Demain à Alès (Gard) : discussion sur le complotisme et le confusionnisme politique

killerfromspace-300x181Ce sera à 19 heures à la librairie La Rétive, avec Ornella Guyet, animatrice de Confusionnisme.info. Voici le texte de présentation de l’événement :

« Depuis quelques années, on voit fleurir sur les réseaux sociaux et dans les luttes elles-mêmes des militants « confusionnistes » (y compris à Alès lors de la lutte contre les violences policières après la mort de Rémi Fraisse, lors des Nuit Debout et des assemblées contre la loi travail). Ils surfent sur le mécontentement face au système capitaliste, sur les désillusions face à la classe politique, tout en soutenant des formes d’antisémitisme (au nom de la lutte contre l’oligarchie…), de nationalisme (sous différents vocables : patriotisme, souverainisme…), et peuvent défendre une démocratie radicale mais formelle, qui vide la lutte de son contenu politique.
Parallèlement, les idées complotistes se répandent dans différents milieux (hippies, teufeurs, écolo, communautés…) : chemtrails, HAARP… Toutes ces idées nourrissent une confusion, entretenue par divers groupes plus ou moins proches des nouvelles extrême-droites : de Dieudonné aux Gentils Virus en passant par Soral, Démocratie Réelle, Étienne Chouard, le Mouvement du 14 juillet, les Colibri, le Conseil National de Transition, le Cercle des Volontaires, Eric Fiorile, Égalité et Réconciliation… c’est notre ras-le-bol et notre capacité à combattre le système capitaliste que les confusionnistes exploitent et tentent de saboter.
Le confusionnisme politique peut relever d’une stratégie mûrement réfléchie (c’est notamment souvent le cas à l’extrême droite) comme il peut aussi être le fruit du manque d’information ou parfois de la naïveté de certains militants (notamment à gauche). C’est pour y voir plus clair dans tout ce magma et mettre à nu les idées nauséabondes de ces nouvelles extrêmes droites que nous discuterons avec l’animatrice d’un site spécialisé sur le confusionnisme et qui s’attache à informer sur les nombreux courants qui le nourrissent. »

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Les sources conspirationnistes et extrêmes droitières de l’UPR et de ses fans

Suite à l’article que j’ai publié il y a quelques heures au sujet de leur leader et de ses menaces contre Streetpress, Conspiracy Watch et moi-même, l’UPR et ses adeptes, pour protester, ont fait part sur Twitter de quelques unes de leurs sources d’information à mon sujet et au sujet de Streetpress :

2015-12-12_upressonne_bassesse 2015-12-12_upr_bassesseAgoravox est un site conspirationniste bien connu, tandis que l’Ojim (Observatoire des journalistes et de l’information médiatique) est un site d’extrême droite fondé par Jean-Yves Le Gallou et Claude Chollet, tous deux anciens du Grece (Groupement de recherche et d’études pour la civilisation européenne). En ce qui concerne l’article d’AgoraVox, il s’agit en fait d’une reprise d’un papier récent publié par l’Observatoire du Néoconservatisme, popularisé par Michel Collon et auquel j’ai déjà répondu ici. Cet article ne faisait d’ailleurs que reprendre pour l’essentiel les calomnies diffusées à mon encontre par l’UPR il y a plus de quatre ans, et abondamment reprises par Le Grand Soir.  A l’époque, l’UPR était allé jusqu’à révéler mon identité et à faire le lien avec mon pseudonyme, alors qu’un de ses cadres, Laurent Dauré, fréquentait l’association de critique des médias Acrimed en même temps que moi (il y est d’ailleurs toujours). O. G.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Des menaces de François Asselineau (UPR) : « nous les avons dans le collimateur et nous n’allons pas les rater ! »

asselineau_tractFrançois Asselineau me fait les honneurs de son dernier « Entretien d’actualité » publié le 8 décembre. Très inquiet de son manque de succès électoral, il l’attribue à la « censure » des médias. Il en avait d’ailleurs fait le slogan de campagne de l’UPR pour ces élections régionales : « Le parti qui monte malgré le silence des médias ». Mais quand la presse parle de lui, il n’est pas content non plus. Le déclencheur de son ire ? Un article de Streetpress repris par Le Monde et Libération, que j’avais également signalé, et qui souligne son conspirationnisme. Après avoir invité ses auditeurs à « aller se renseigner un petit peu sur qui sont les financiers de Streetpress » (il y a quelques mois, la revue de feu Emmanuel Ratier Faits et documents avait « révélé » sur le site d’Egalité et Réconciliation que le patron de Streetpress était… Juif) , il poursuit, très énervé : « Nous avons affaire à une véritable petite nébuleuse de fascistes – parce qu’il faut dire le mot, ce sont des fascistes – qui interdisent tout débat démocratique et qui croient que le grand retour du maccarthysme est arrivé. » Et Asselineau de menacer : « maintenant nous les avons dans le collimateur et nous n’allons pas les rater ! » Sont visés par ces paroles Rudy Reichstadt de Conspiracy Watch, Streetpress et moi-même, ainsi que notre entourage professionnel ou militant (les fameuses « nébuleuses »). Écouter l’extrait :

PS : Parmi les articles intéressants parus sur François Asselineau pendant ces élections, notons ce portrait sur le site de France Télévisions. O. G.

Source : youtube.com/watch?v=c7RhXZJPDfg (à 21 min 30)

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Succès de la conférence sur le confusionnisme politique à Caen

Photo Université de Cean
Photo Université de Caen

Mercredi, une quarantaine de personnes ont assisté à ma conférence sur le souverainisme à la Maison de la Recherche en Sciences Humaine de l’Université de Caen. J’étais accompagnée lors de cette soirée consacrée au confusionnisme politique par Mathieu Molard, journaliste à Streetpress, qui a présenté son travail sur Alain Soral. Nos exposés ont été suivis par une intéressante discussion, au cours de laquelle ont entre autres été abordés la question du conspirationnisme ainsi que le cas Michel Onfray. Je tiens à remercier toutes les personnes présentes, ainsi que l’équipe du séminaire « Pratiques et pensées de l’émancipation » pour son accueil. O. G.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Conférence d’Ornella Guyet demain mercredi 25 novembre à Caen

2015-11-24_caen

Ornella Guyet est invitée à s’exprime sur la question du souverainisme demain à l’université de Caen, dans le cadre du séminaire « Pratiques et Pensées de l’Émancipation » :

« Le séminaire Pratiques et Pensées de l’Émancipation entame prochainement sa quatrième édition.

La séance inaugurale aura lieu le mercredi 25 novembre à 17h en salle des actes (mrsh, campus 1 de l’Université de Caen Basse-Normandie) et se focalisera sur le développement des idées réactionnaires : « le confusionnisme politique : souverainisme et système Soral ». Avec Ornella Guyet, militante antifasciste et animatrice du site confusionisme.info et Mathieu Molard, co-auteur du livre Le système Soral.

A cette occasion, nous annoncerons la programmation des six séances qui ponctueront l’année 2016.

Le collectif d’organisation »

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Confusionnisme.info souffle sa première bougie !

Cela fait maintenant un an que Confusionnisme.info a ouvert ses portes. Il affiche près de 450 articles au compteur. Je tiens personnellement à remercier vivement toutes celles et tous ceux qui ont bien voulu nous accompagner dans cette aventure, que ce soit en nous faisant part de leur soutien, en nous envoyant des informations ou des critiques ou pour certains, par leur aide au quotidien.

Confusionnisme.info cité par Les Inrocks

inrocks_logo

Ornella Guyet, animatrice de Confusionnisme.info, a été citée dans un article paru sur le site web des Inrocks consacré au Mouvement du 14 juillet, en même temps que Les Morbacks Vénèrs. Nous tenons à remercier Fanny Marlier pour son travail et la qualité de nos échanges. C’est notre deuxième citation par un grand média, après Arrêt sur Images il y a quelques mois. Toujours sur le Mouvement du 14 juillet, le webzine StreetPress vient également de publier un article.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

A mes détracteurs qui me tutoient…

Régulièrement, des individus cités par Confusionnisme.info m’envoient des mails d’une inadmissible familiarité, usant d’un tutoiement caractéristique et pour certains me saluant par des « chère Ornella », voire carrément par des « coucou ». Dernier en date : Jonathan Moadab, qui m’envoie ses « Amitiés (car moi je t’aime bien) ». Nicolas Bourgoin m’avait aussi fait le coup il y a quelques semaines, dans une « lettre ouverte » ridicule publiée sur son blog (et reprise avec son accord par le site conspirationniste Activeast, qui présente Confusionnisme.info comme une « officine trotskyste crypto-juive »), ainsi que, par mail, Yannick Herve de l’UPR. Certains passent après quelques échanges et sans y avoir été invités du « vous » au « tu », tels Sylvain Baron ou Azim, un des dessinateurs d’Alain Soral, ce dernier en s’adressant à moi au masculin, quand d’autres encore me saluent avec des « bisous » (Pouah !!!). Que les choses soient bien claires : messieurs, nous n’avons pas gardé les vaches ensemble ! Et je n’accepte certainement pas ces familiarités venant de gens qui sont de toute façon des adversaires politiques et qui méprisent mon travail, voire qui dans un même élan m’insultent, d’autant que je doute qu’ils oseraient employer un tel ton condescendant à l’égard d’un homme (hormis Azim, qui semble croire que je suis un homme : sans doute est-il impensable pour un adepte de la quenelle qu’une femme puisse le critiquer). A bons entendeurs. O. G.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Réponse à Yannick Herve

Sur le blog de Luttons contre le FN sur Mediapart, un droit de réponse attribué à Yannick Herve et posté par un autre propagandiste de l’UPR me cite abondamment et remet en cause la qualité de mon travail en s’appuyant toujours sur les mêmes calembredaines diffusées depuis plus de deux ans à mon sujet notamment par Le Grand Soir, l’UPR, Silvia Cattori ou Chantal Dupille dite Eva R. Luttons contre le FN, collectif dont je ne suis pas membre mais avec lequel il m’est arrivé de collaborer, révèle que Yannick Herve me considère comme « le Ulcan des antifa », du nom de ce hacker franco-israélien proche de la Ligue de Défense juive (LDJ). Lui et ses amis peuvent toujours faire mine de s’étonner que je n’aie pas répondu au courriel qu’il ma adressé il y a quelques jours, mais il n’est pas dans mes habitudes de donner suite à des demandes émanant d’individus insultant mon travail et usant d’un tutoiement méprisant à mon égard. O. G.

11026353_1613081095571601_43087190_n

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page