Parti de la France

Retour sur la 9e journée de Synthèse nationale

Le 11 octobre dernier a eu lieu la 9e journée de Synthèse nationale, organisée par la webrevue éponyme. S’y sont notamment retrouvés Roger Holeindre (Parti de la France), Jérôme Bourbon (directeur de Rivarol), Pierre Cassen (Riposte laïque), Pierre Vial (théoricien identitaire et chroniqueur à Rivarol), Richard Roudier (Ligue du Midi), Hugues Bouchu (Ligue francilienne), l’essayiste Philippe Randa, Gabriele Anidolfi (théoricien nationaliste-révolutionnaire italien), Carl Lang (Parti de la France), ainsi qu’un revenant, Serge Ayoub, qui était devenu discret depuis l’assassinat de Clément Méric et y a présenté « un projet pour fixer les Africains en Afrique ». L’événement se plaçait sous le mot d’ordre volé au mouvement altermondialiste « Un autre monde est possible » (cliquer pour agrandir) :

synthèsenationale
Il a été couvert par TV Libertés et le site ForumSi, qui suit de près l’actualité des nationalistes italiens et se présente comme animé par des « nationalistes français totalement ouverts à l’idée impériale européenne ». Le dernier numéro de Rivarol y a été distribué gratuitement. Ce mois-ci sont prévus plusieurs événements du même genre. Hier devait par exemple se tenir le Congrès européen du Gud qui devait notamment accueillir des représentants d’Aube Dorée (Grèce) ou de Casapound (Italie), mais aussi, justement, Gabriele Anidolfi. Nous ignorons cependant s’il a pu se dérouler, compte tenu des événements récents. Le 21 novembre est en tout cas prévu un « forum de la dissidence » organisé par la Fondation Polemia, et le week-end suivant une table ronde de Terre et Peuple. La vigilance reste donc de mise.

Sources : synthesenationale.hautetfort.com/la-9e-journee-de-synthese-nationale/ ; forumsi.fr/2015/10/ixeme-journee-nationaliste-et-identitaire-precision-pour-les-camarades-de-synthese-nationale.html

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Attentats : l’extrême droite s’en prend à des cérémonies à Lille et à Metz

L’extrême droite ne s’arrête jamais : déjà, elle tente de faire porter la responsabilité des tueries d’hier aux migrants. Cet après-midi, une quinzaine de militants identitaires, identifiés par la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) comme appartenant au Front national, s’en sont pris à Lille à une cérémonie d’hommage et de recueillement organisée par la LDH. Lu dans La Voix du Nord :

« 15h15, place de la République. Tandis que l’émotion transpire sur ces lieux déjà témoins d’autres drames récents aux mêmes relents écœurants, un groupe d’extrême droite traverse le boulevard de la Liberté. Ils brandissent une banderole sur laquelle sont inscrits ces mots en lettres noires : « Expulsons les islamistes ! » Le poing levé, ils vocifèrent insultes et menaces. La tension monte. Après un bref instant de surprise, des dizaines de manifestants se précipitent au devant des provocateurs. « Dehors les fachos ! » Le slogan résonne haut et fort. Des policiers équipés façon Robocop se glissent entre les deux groupes pour éviter le pire. Les identitaires sont dépassés. Acculés près de l’entrée du métro. »

Un événement similaire a eu lieu à Metz. Dès ce matin, voici le genre d’images qu’on pouvait trouver sur Synthèse nationale, suivi dans la journée d’un communiqué haineux de Carl Lang, président du Parti de la France :

2015-11-14_synthesenationale2

Philippe de Villiers n’a pas été en reste :

2015-11-14_attentats_devilliers

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Novembre 2015, attention : l’extrême droite est de sortie !

Ce mois de novembre, beaucoup d’événements d’extrême droite vont avoir lieu sur tout le territoire, avec pour leitmotiv le rejet des migrants. Nous en dressons la liste, qui est appelée à être complétée si nécessaire, ainsi que des initiatives antifascistes qui sont prévues pour les contrer.

L’extrême droite contre les migrants : deux articles à lire sur La Horde

La Horde propose une synthèse sur Laurent Ozon et son nouveau collectif anti-migrants, On Ferme. C’est en fait un de ses proches, Jean-Baptiste Gouraud, qui le gère. Ozon, qui a été un temps le monsieur écologie de Marine Le Pen, s’est illustré ces derniers mois par son implication dans des manifestations violentes contre les migrants, notamment le 26 mai dernier à Bruxelles. A lire également sur le site antifasciste, un article sur le collectif anti-migrants lié au Parti de la France Sauvons Albert.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Retour sur le meeting anti-migrants de ce dimanche à Calais

Pour contrer l’interdiction de sa manifestation anti-migrants, le collectif Sauvons Calais a rassemblé 60 à 80 personnes lors d’une réunion privée au bar Le Cheval noir ce dimanche, selon La Voix du Nord, qui décrit un groupe essentiellement masculin, composé d’individus « pour la plupart habillés de noir, plutôt jeunes, et seulement une demi-douzaine de femmes. Une dizaine de vigiles sont postés aux alentours, ainsi que quelques membres du service de sécurité. » Étaient présents Yvan Benedetti, ex-dirigeant de l’Œuvre française, Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, et Kévin Rèche, leader du groupe Sauvons Calais. Reprenant une rhétorique propre à la gauche radicale, le collectif raciste appelle à la création de « comités d’autodéfense populaires » contre les migrants, mais aussi à tous les expulser. De quoi inquiéter, après l’agression récente d’une manifestation de sans-papiers à Bruxelles parle groupe Nation et par Laurent Ozon, qui avait appelé au rassemblement de ce dimanche. De son côté, Riposte laïque, qui organisait le même jour des « Rencontres Charles Martel » à Poitiers parle d’une « réussite prometteuse » sans toutefois donner de chiffres de participation.

Conférence de presse du Parti de la France ce dimanche à Calais. (Jean-Pierre Brunet/La Voix du Nord)
Conférence de presse du Parti de la France ce dimanche à Calais. (Jean-Pierre Brunet/La Voix du Nord)
Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Petit tour d’horizon des médias pro-Kremlin

Depuis un an, le paysage des médias pro-russes francophones a subit, sous l’impulsion des autorités russes qui le financent, une importante restructuration. Aujourd’hui, le site SputnikNews domine ce paysage. Mais si l’esthétique change, la ligne reste la même.