Brèves

Calais : CGT Dockers, commerçants, Alliance Police, élus LR et PS unis contre les migrants

© Simond Colaone via France 3
© Simond Colaone via France 3

Dimanche, un rassemblement suivi d’une manifestation a rassemblé de 1000 à 2000 personnes Calais. En dépit du caractère auto-proclamé « apolitique » de l’événement, qui avait pour mot d’ordre « Mon port est beau, ma ville est belle », personne n’est dupe quant à sa signification politique, puisqu’il s’agit d’une réaction à l’occupation du port et d’un ferry la veille par des migrants et leurs soutiens. Si parmi les organisateurs, on n’est pas surpris de retrouver les traditionnelles organisations droitières : Agir ensemble pour sauver le port de Calais (commerçants), Fédération maritime (association patronale), mais aussi selon La Voix du Nord et plusieurs autres médias le syndicat de police Alliance, des CRS et plusieurs entreprises, force est cependant de souligner la présence des fédérations nationales CGT Dockers et Port de Calais. Côté élus, on a pu apercevoir Natacha Bouchart (mairesse LR de Calais), mais aussi le député Yann Capet (PS), le maire de Oye-Plage Olivier Majewicz (PS) ou encore le maire de Sangatte, Guy Allemand (sans étiquette). De son côté, l’extrême droite locale prévoit de manifester le 31 janvier.2016-01-27_commercantscalais2

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Salutation de la KEERFA aux manifestants de Calais

Ce week-end, plusieurs centaines de personnes ont aussi manifesté leur soutien aux migrants à la frontière gréco-turque. Voici le communiqué publié par nos camarades grecs :

« Salutation de la KEERFA aux manifestants de Calais

Nous les manifestant.e.s qui sommes venu.e.s des 4 coins de la Gréce, ici à Alexandroúpolis, pour revendiquer de mettre fin aux noyades dans la mer Egée, nous ne sommes pas seul.e.s. Nous saluons toutes et tous les antiracistes et les antifascistes qui manifestent aujourd’hui leur colère, qu’ils soient à Lampedouza ou à Calais.

Il s’agit d’un soulèvement international contre les Le Pen et les partis fascistes de l’Europe mais aussi contre les politiques de Hollande et Merkel qui leur ouvrent la voie!

Le 23 janvier, des manifestant.e.s descendent dans les rues d’Istanbul et le 24 nous allons nous rencontrer sur la frontière gréco-turque aux Jardins (Kipoi) d’Evros. Le 23 vous, les antiracistes et les antifascistes en France vous manifestez à Calais, la « jungle » de la honte, malgré que les fascistes menacent d’empêcher cette manifestation.

A Evros, la voix de protestation des travailleuses, des travailleurs et de la jeunesse contre l’obstacle meurtrier du mur d’Evros, s’exprimera haut et fort. Nous manifesterons pour que ce mur, qui bloque le passage des celles et ceux qui fuient la guerre et la famine, des refugié.e.s et des migrant.e.s, tombe.

Le fait qu’en Grèce le mouvement international de solidarité est persécuté avec des arrestations des pompiers Espagnols et d’autres personnes solidaires, est scandaleux.

Nous n’acceptons pas que les personnes solidaires qui sauvent des vies à Mytilène ou sur d’autres îles, soient chasées par la police et FRONTEX.

Nous n’acceptons pas cette Europe Forteresse avec ses camps de concentration, les renvois, les murs, les exclusions, l’islamophobie et sa FRONTEX.

Nous n’acceptons pas que le gouvernement SYRIZA-ANEL coupe les retraites de nos grand-mères de Mytilène qui portent les enfants des refugié.e.s dans leurs bras.

Ils ne peuvent pas cacher la sauvagerie des noyades dans la mer Egée derrière la proposition de donner aux habitant.e.s des îles le prix « Nobel de la Paix ».

Le gouvernement devrait faire tomber les murs, arrêter la police et ses contrôles racistes, couper les budgets pour les armements et il devrait donner enfin cet argent à l’assurance sociale, pour l’éducation et la santé. Cet argent pourrait financer la construction des vrais espaces d’accueil pour les refugié.e.s.

D’Evros jusqu’à Calais, créons une vague de solidarité des peuples.

De notre part nous saluons les syndicats, les mouvements de solidarité aux refugié.e.s, les communautés des migrant.e.s et les oganisations de la gauche qui participent à votre manifestation. Toutes et tous ensemble nous continuerons avec l’organisation de la journée internationale contre le racisme et le fascisme, le 19 mars, le même jour que le sommet de l’UE décidera l’autonomisation de FRONTEX au niveau interventionnel aux frontières.

Toutes et tous ensemble nous pouvons faire tomber les murs! »

Pour suivre l’actualité des migrants bloqués en Grèce et dans les Balkans, suivre (en anglais principalement) :

Forgotten in Idomeni
Le hashtag « Idomeni » sur Twitter
Moving Europe
No Border Serbia

Et en France, découvrir le formidable travail du journal Merhaba.

An aerial view of a field called the "New Jungle" with tents and makeshift shelters where migrants and asylum seekers stay, is seen in Calais, France, in this picture taken October 1, 2015. The number of migrants in the Calais camp on France's north coast has doubled to close to 6,000 people, the prefect for the region said October 16, 2015. REUTERS/Pascal Rossignol
An aerial view of a field called the « New Jungle » with tents and makeshift shelters where migrants and asylum seekers stay, is seen in Calais, France, in this picture taken October 1, 2015. The number of migrants in the Calais camp on France’s north coast has doubled to close to 6,000 people, the prefect for the region said October 16, 2015. REUTERS/Pascal Rossignol
Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Le Calaisien qui a menacé migrants et manifestants avec un fusil est un néo-nazi

Le site Lutte en Nord confirme l’appartenance du Calaisien armé d’un fusil qui a menacé les manifestants samedi appartient bien à l’extrême droite locale. Contrairement à ce que raconte l’extrême droite, l’homme n’était bien évidemment absolument pas en situation de légitime défense : c’est lui qui a provoqué les manifestants en les insultant. C’est lui et ses proches qui leur ont lancé des tas d’objets et pas l’inverse. L’homme a d’ailleurs reçu le soutien de Kevin Rèche, leader du groupuscule Sauvons Calais et lui-même néo-nazi notoire :

2016-01-25_kevinreche2Mise à jour, 27 janvier 2015, 13h15 : Le site antifasciste La Horde a depuis sorti un portrait beaucoup plus détaillé de David et Gaël Rougemont.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Calais : huit camarades au tribunal, deux en centre de rétention

Lu sur Paris-Luttes.info :

« Lundi 25 janvier – 00h

Point répression :
-* Huit personnes dont six migrants, ont été déferrées ce soir au Tribunal de Boulogne-sur-mer (ils passeront devant le procureur certainement, avec possibilité de comparution immédiate). Un rassemblement de solidarité est appelé pour 13h30 devant le tribunal.
-* Trois personnes d’origine italienne sont au centre de rétention de Lille, avec une OQTF (obligation de quitter le territoire français).
-* Quatre gardés-à-vue (avec des papiers français) ont été relâchés ce dimanche en début de soirée.

Des banderoles ont été accrochées dans la soirée à Paris, à La Chapelle et devant l’AFP. Un rassemblement avait également lieu à Marseille. »

Nous exprimons toute notre solidarité aux victimes de cette répression. Voir notre reportage sur cette manifestation.

Mise à jour, 27 janvier 2015, 13h20 : Parmi les huit inculpés, six migrants sont maintenus en détention. Les autres ont été libérés, mais tous passeront en jugement le 22 février. Pendant ce temps, trois camarades italiennes sont toujours elles aussi en centre de rétention, menacées d’expulsion.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Food Not Bombs Montpellier lâché par ses pairs

Le Food Not Bombs de Toulouse s’est publiquement désolidarisé de celui de Montpellier, qui entend faire la promotion d’Etienne Chouard, de Thierry Casasnovas et des « enfants indigos » :

2016-01-20_foodnotbombstoulouse

Le groupe d’Avignon dénonce lui aussi ces rapprochements :

2016-01-20_foodnotbombsavignon

Nous sommes heureux d’apprendre que l’ensemble du mouvement ne soutient pas cette initiative malheureuse, et espérons que Food Not Bombs Montpellier saura en tirer les conséquences qui s’imposent.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Etienne Chouard, Thierry Casasnovas et enfants indigo à Food Not Bombs Montpellier

Quelques jours avant la gauche morbihannaise, c’est le collectif libertaire Food Not Bombs de Montpellier qui va assurer la promotion d’un film dans lequel apparaissent Etienne Chouard, mais aussi Thierry Casasnovas ou des références aux « enfants indigo », théorie new age source de dérives sectaires. Au programme également de ce film intitulé Montpellier 2018 : revenu de base et ateliers constituants. Ce « documentaire » exploite comme tant d’autres le filon de la « transition », concept utilisé à tort et à travers pour promouvoir des projets de greenwashing, surtout en ville. Voici la présentation du film (cliquer sur les images pour les agrandir) :

2016-01-19_montpellier2018Sur la page Facebook de l’événement, de nombreux commentateurs ont protesté, rappelant que ce genre d’inepties est incompatible avec les valeurs du mouvement anarchiste dont se réclame Food Not Bombs, collectif qui fait de la distribution de repas vegans gratuits élaborés à base de produits de récupération. Apparemment, ils ont obtenu une fin de non recevoir puisque la projection est maintenue :

2016-01-19_foodnotbombsNotons au passage que l’image choisie pour illustrer l’événement, reprise de l’iconographie du film, est tirée du site de Laura Marie, une personne que l’on retrouve aussi, par exemple, à développer ses aberrantes thèses mystiques sur la webTV d’extrême droite MetaTV et qui est  l’une des principales promotrices de la théorie des « enfants indigo » sur le Net, dont elle fait d’ailleurs tout un business :

2016-01-19_lauramariePlus inquiétant, le film est également diffusé en milieu scolaire et péri-scolaire, ainsi qu’auprès d’acteurs du monde de l’éducation. Qu’en pensent les syndicats d’enseignants, les associations de parents d’élèves et les autorités académiques ?

12362842_530634287104140_3474993111502163822_o774743_534088413425394_4226685157154998231_o2016-01-19_montpellier2018_ecoles Merci au lecteur qui nous a signalé cette information.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Urgence notre police assassine partage un compte Youtube d’extrême droite

Une lectrice nous signale qu’hier le collectif Urgence notre police assassine, qui est composé de familles de victimes de violences policières et qui fait un travail utile de veille et de lutte sur ce sujet en dépit de certains rapprochements avec les Indigènes de la République, a diffusé sur Facebook une vidéo appelant à soutenir sa porte-parole Amal Bentoussi lors d’un procès qui s’est déroulé… en 2014 :

2016-01-19_urgence_rinaJusqu’ici, rien de choquant ni de surprenant si ce n’est l’anachronisme, sauf que… le compte YouTube sur lequel est publiée la vidéo, Sam Rina, est par ailleurs spécialiste de la diffusion de contenus d’extrême droite, allant du duo Dieudonné/Soral au clan Le Pen en passant par… Adolf Hitler ! Cliquer pour agrandir :

2016-01-19_samrina32016-01-19_samrina2Notre lectrice, qui a signalé ce problème avec une autre personne, a vu ses commentaires effacés et a été bannie de la page d’Urgence notre police assassine. A l’heure où nous écrivons, le post est toujours en ligne. Plusieurs questions se posent dès lors : cette politique de l’autruche est-elle le fait d’un administrateur de page malveillant ou révèle-t-elle un problème plus profond au sein de ce collectif ? Pourquoi avoir maintenu ce post ? S’agit-il d’une erreur (mais dans ce cas pourquoi ne pas l’avoir effacé ?) ou d’une ligne assumée politiquement et collectivement ? Cette vidéo, qui fait la promotion du collectif, n’est-elle pas disponible ailleurs ? Dans ce cas, pourquoi avoir choisi cette chaîne pour la diffuser ?

Mise à jour, 19 janvier 2016, 22h25 : depuis la publication de notre article, Urgence notre police assassine a fourni des explications : le propriétaire du compte YouTube diffuse la vidéo sans autorisation. Dès lors cependant, pourquoi ne pas la retirer et ne pas la reposter depuis une source qui n’inviterait pas à regarder des discours d’Adolf Hitler ?

2016-01-19_urgenceMise  à jour, 20 janvier 2016, 1h05 : le post a finalement été supprimé.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Reprise d’activité

Confusionnisme.info reprend du service après une pause hivernale.  Bien qu’en vacances, nous ne sommes pas restés inactifs, poursuivant notre travail de veille et de documentation. Nous allons tâcher dans les jours qui viennent de faire le point sur quelques faits notables de ces dernières semaines, et allons prendre le temps de répondre à vos courriers, tweets, commentaires… Merci à tou-te-s pour votre soutien !

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Des nouvelles de Sainte-Rita

Le 21 décembre, Streetpress nous a donné des nouvelles de Sainte-Rita, ce squat d’extrême droite en plein Paris. Il semble qu’il y ait de l’eau dans le gaz :

« Depuis les attentats du 13 novembre, les squatteurs conspis et Nicolas Stoquer projettent toujours « de rendre le pouvoir au peuple » lors d’un grand « jubilé » depuis l’église Sainte Rita. Ils ont pourtant forcé le départ des derniers fidèles gallicans dont le prêtre camerounais Mrg Samuel Pouhé et François Lusinchi, leurs anciens alliés : « C’est un coup d’état d’église. Leur gourou Sylvain Baron voulait faire une manifestation pour renverser François Hollande le 14 novembre ! », tempête le vieux paroissien au téléphone. »

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Jean-Luc mélenchon contre le « communautarisme »

Jean-Luc Mélenchon, pour défendre Clémentine Autain dans le cadre de la polémique à propos du meeting du 11 décembre, a fait cette sortie douteuse trois jours plus tard (cliquer pour agrandir) :

2015-12-26_mélenchon_communautarisme

 

Questions : qui donc Jean-Luc Mélenchon désigne-t-il avec ce terme stigmatisant de « communautariste » ? N’a-t-on pas l’impression à le lire de se trouver sur un certain site géré par un écrivaillon et animateur télé raté, connu pour son antisémitisme pathologique ?  Le leader du Parti de gauche pense-t-il vraiment pouvoir lutter contre le racisme et défendre les droits des Palestiniens efficacement en tenant ce genre de propos, et être crédible quand il dénonce les accusations d’antisémitisme abusives ? S’agissant de ces deux derniers points, on peut en douter puisque certains des plus droitiers défenseurs de la politique israélienne en Palestine, tel le site Europe-Israël, ont sauté sur l’occasion pour tenter d’assimiler une nouvelle fois défense des droits des Palestiniens et antisémitisme.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page