Bêtisier

Les savants calculs de François Asselineau

Selon François Asselineau, son faible score aux élections régionales (l’UPR a recueilli en moyenne 0,87 % des suffrages exprimés) s’expliquerait par son manque de notoriété, lié à la « censure » qu’il subirait de la part des médias. Il se livre donc à un savant calcul :

« Le fait de faire 0,9% des suffrages avec peut-être 2 ou 3% des Français qui nous connaissent, ça témoigne que […] s’il y avait, mettons, 100 % des Français qui nous connaissaient […], on ferait de l’ordre de 45 à 50 % ! »

On l’écoute :

 

Même mathématiquement, c’est douteux.

totoSource : youtube.com/watch?v=c7RhXZJPDfg

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Pour Benjamin Ball, on peut convaincre des fachos de respecter la parole des sans-papiers

La nouvelle création de Ball, "les Jedis pour la justice climatique", est contre les "banksters", notion promue par l'extrême droite. Photo Michela Cuccagna pour Streetpress.
La nouvelle création de Ball, « les Jedis pour la justice climatique », est contre les « banksters », notion promue par l’extrême droite. Photo Michela Cuccagna pour Streetpress.

Benjamin Ball sur Streetpress le 30 novembre 2015 :

« C’est ma vision de la mobilisation. Il n’y a pas d’ennemis de classe. Le flic, le curé, le patron, et même le facho sont des êtres humains. C’est sûr, il faut écrire en très gros et crier très fort qu’on est contre les idées d’extrême droite. Après, si les mecs viennent quand même, et qu’on arrive à leur faire accepter que l’avis des sans-papiers compte autant que le leur, j’estime que c’est une victoire sur le fascisme. »

Pour rappel, Benjamin Ball, ancien de Nouvelle Donne, est une figure bien connue des milieux militants parisiens, qui s’est largement décrédibilisée par ses pratiques et ses fréquentations. Lieutenant de Xavier Renou, il a longtemps eu comme bras droit Grégory Pasqueille, passé depuis dans le camp néo-nazi. En son temps, Indymedia Paris l’avait épinglé à plusieurs reprises. Voici trois articles publiés à l’époque par le site militant :

28042011-fausse_amie_-_la-manif_sarkozy-dc3a9gage_du_1mai
4102011-copwatch-benjamin_ball_fait_son_bizz
25112012-copwatch-le_retour_des_branquignoles

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Philippe de Villiers joue les loubards

Ce matin, le gourou du Puy-du-Fou a publié un Tweet inhabituel, retiré depuis :

devilliers_moscovici_11nov2015Alors qu’en revenant sur le devant de la scène avec un livre encensé par la réacosphère, De Villiers semblait avoir retrouvé l’esprit saint, quelques années après avoir déclaré au Point : « Je n’en peux plus de ces trucs de cathos ! La religion, c’est une maladie !« , avant de se retirer de la vie politique, l’ex-édile vendéen, qui n’occupe plus aucun mandat mais semble envisager un retour sur le devant de la scène, aurait-il de nouveau pété les plombs ?

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Ben mon Collon !

La leçon du jour : ce n’est pas bien de coller des étiquettes, sauf quand c’est Michel Collon qui les colle (cliquer pour agrandir) :

2015-10-06_Collon_TwitterQuant à l’article sur Dieudonné qu’il mentionne, voici ce que j’en disais dans le dossier que je lui avais consacré : « Lors de la récente affaire des « quenelles », Collon a publié un texte défendant sa liberté d’expression [celle de Dieudonné, NDLR] tout en condamnant son confusionnisme qui profite à l’extrême droite. Une inflexion critique qui lui permet cependant de s’épargner toute autocritique et de tenter de se refaire une virginité antifasciste à peu de frais, tant Dieudonné est une figure repoussoir caricaturale. » Chacun est libre de ne pas partager mon analyse de cet écrit paru sur son site, mais Michel Collon pourra difficilement m’accuser de ne pas avoir tenu compte de son existence dans le cadre de l’étude que je lui ai consacrée. Notons aussi que son interview à Croah.fr est postérieure à la publication de l’article en question. O. G.

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Danielle Simmonet (FdG) dénonce Sapir mais cite RT

Danielle Simonnet, conseillère Front de Gauche de Paris, sur twitter le 25 août dernier :

Danielle Simonnet 25082015C’est bien d’expliquer que son programme n’a rien à voir avec celui du Front national. Mais le faire une interview accordée à Russia Today (RT), média russe pro-Poutine, dont le régime est pourtant connu pour ses liens avec l’extrême droite française et européenne avec laquelle RT est spécialement complaisante, n’est-ce pas un peu « Irresponsable » ?

Partagez ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedInDigg thisShare on RedditFlattr the authorShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page